L'ex-proprio des Oilers d'Edmonton de nouveau face à la justice

Publié le 06/04/2018 à 15:24

L'ex-proprio des Oilers d'Edmonton de nouveau face à la justice

Publié le 06/04/2018 à 15:24

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123rf.com)

L'ancien propriétaire des Oilers d'Edmonton Peter Pocklington et son entreprise font face à de nouvelles accusations reliées aux valeurs mobilières aux États-Unis.


L'organisation de réglementation des valeurs mobilières aux États-Unis (SEC) a accusé M. Pocklington, son entreprise d'appareils médicaux et d'autres acteurs d'avoir escroqué des investisseurs en dissimulant ses accusations antérieures et en détournant des fonds.


La SEC a indiqué qu'il avait plaidé coupable à une accusation fédérale de parjure et qu'il avait ensuite été ordonné de payer plus de 5 millions $ dans le cadre d'une entente à l'amiable pour des accusations non reliées de fraude de valeurs mobilières et d'inscription.


Par la suite, M. Pocklington a fondé The Eye Machine, aussi connue sous le nom de Nova Oculus Partners, une entreprise d'appareils médicaux qui aurait, selon la SEC, recueilli plus de 14 millions $ entre 2014 et 2017 auprès de plus de 260 investisseurs.


La SEC allègue que M. Pocklington et son avocat, Lantson Eldred, ont structuré l'organigramme de l'entreprise de manière à dissimuler le rôle joué par l'accusé.


Les autorités ont laissé entendre qu'ils avaient aussi omis de dévoiler son «passé irrégulier» et avaient maquillé la manière avec laquelle les fonds des investisseurs seraient dépensés - entre autres allégations. 


La plainte auprès de la SEC a été déposée en Cour fédérale en Californie, indique un communiqué. Elle accuse The Eye Machine, MM. Pocklington et Eldred et d'autres d'avoir violé des lois fédérales sur les valeurs mobilières.


M. Pocklington est bien connu au Canada pour avoir amené Wayne Gretzky dans l'équipe des Oilers pendant la saison 1978-1979, avant d'échanger la supervedette environ dix ans plus tard aux Kings de Los Angeles.


Il a vendu la concession des Oilers en 1998 et réside aujourd'hui en Californie.

À suivre dans cette section


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

La Bourse démarre en lion, trop tôt pour fêter?

Mis à jour le 19/01/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Robots et espoirs soulèvent les cours, mais une remontée des taux guette si une reprise se confirmait.

Le Canada doit se préparer à un Brexit «dur»

19/01/2019 | François Normand

ANALYSE - À moins d'une surprise, le libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni prendra fin. Il faut s'y préparer.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

19/01/2019 | François Pouliot

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.