Les brèves de la semaine

Offert par Les Affaires


Édition du 28 Juillet 2018

Les brèves de la semaine

Offert par Les Affaires


Édition du 28 Juillet 2018

Par Marie-Pier Frappier

NOMINATIONS


Julie Cailliau nommée présidente du CA de la Fondation des prix du magazine canadien


L'éditrice adjointe et rédactrice en chef du Groupe Les Affaires, Julie Cailliau, a été nommée présidente du CA de la Fondation des prix du magazine canadien (FPMC). Mme Cailliau succède au président sortant, Nino di Cara, conseiller stratégique chez Bookmark Content & Communications. Créée en novembre 1977, la FPMC est un organisme bilingue sans but lucratif qui souhaite promouvoir la qualité de la communication rédactionnelle et visuelle en magazine. Elle vise entre autres à saluer le travail des journalistes et des artistes oeuvrant au sein de l'industrie. Chaque année, la cérémonie de remise de prix du FPMC, divisée en 25 catégories, se termine par le couronnement du Magazine de l'année au Canada. Le CA de la FPMC est constitué de représentants de médias nationaux tels que le Globe and Mail et le Walrus, de médias spécialisés comme This Magazine et Discourse Media, ainsi que de personnalités du monde des affaires. À la tête depuis 2016 du Groupe Les Affaires, qui publie le journal Les Affaires, le site lesaffaires.com, le magazine Les Affaires Plus et l'infolettre exclusive aux abonnés, le Bulletin privilège, Julie Cailliau a pratiqué le métier de journaliste au sein de plusieurs publications françaises et québécoises. Elle est diplômée de l'École supérieure de journalisme de Lille, en France.



Denis Lalonde devient Chef de pupitre numérique


Denis Lalonde a été nommé au poste de Chef de pupitre numérique de Les Affaires. M. Lalonde a été journaliste pour Les Affaires de 2004 à 2009 et il y est revenu en 2013 après avoir dirigé pendant trois ans le magazine Direction informatique. Journaliste accompli, à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, M. Lalonde a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Il a remporté en 2011 le Prix de l’innovation pour l’Excellence dans le journalisme scientifique et technique, médias du Québec, remis par l’Alliance canadienne des Technologies Avancées (CATA Alliance). Il est titulaire d’un baccalauréat en communication (journalisme) et d’un certificat en français écrit de l’Université du Québec à Montréal. Il a également réussi le cours sur le commerce des valeurs mobilières au Canada de l’Institut canadien des valeurs mobilières. M. Lalonde est membre du conseil de surveillance de la Caisse populaire Desjardins des Mille-Îles depuis 2008 et du comité de révision des programmes en technologies de l’information de l’École d’éducation permanente de l’Université McGill depuis 2013.



L’ÉEQ se donne comme objectif de former plus de 14 000 entrepreneurs d’ici 2022. [Photo: 123RF]


ENTREPRENEURIAT


L’ÉEQ ouvre trois antennes


L’École des entrepreneurs du Québec (ÉEQ) installera dans la prochaine année ses pénates dans trois nouveaux points de services à Rimouski, Trois-Rivières et Gatineau. «La création de ces points de service permettra l’émulsion de projets dans les régions du Bas-Saint-Laurent, de la Mauricie et de l’Outaouais, selon François Renauld, président du CA de l’ÉEQ. Nous sommes impatients de partager l’expertise que nous avons acquise au cours des 30 dernières années et de la mettre au profit des organismes régionaux.» Durant les prochains mois, chacun des organismes de Rimouski, Trois-Rivières et Gatineau, en collaboration avec le comité consultatif de l’ÉEQ , fera l’inventaire des formations et ateliers existants, ainsi que des besoins spécifiques aux entreprises de la région. L’ÉEQ se donne comme objectif de former plus de 14000 entrepreneurs d’ici 2022.


 


PLACEMENTS


Le marché des PAPE demeure lent, mais stable


Un marché lent, mais constant. Le marché des premiers appels publics à l’épargne (PAPE) au Canada a traversé la première moitié de l’année avec de nouveaux capitaux mobilisés légèrement supérieurs à 1 G$. C’est ce qui se dégage de l’étude de PwC Canada, parue en juillet. Onze nouvelles émissions sur l’ensemble des Bourses ont permis de recueillirr 956M$ au deuxième trimestre, dont quatre émissions à la TSX totalisant 948 M$. Le plus important PAPE du trimestre était la double inscription de Ceridian HCM Holdings Inc. à la Bourse de New York et à la TSX. Cela représente 462 M$. Cette émission a porté les résultats du premier semestre sur toutes les Bourses à 20 émissions, ce qui représente une valeur de 1,1 G$ pour la période. À la même période en 2017, 16 émissions avaient généré 2,9 G$.


 


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Les vraies nouvelles

Édition du 28 Juillet 2018 | Julie Cailliau

Le 27 juin, les lecteurs curieux qui fréquentent lesaffaires.com et les sites web des autres publications* de TC Media ...

Julie Cailliau nommée présidente du CA de la Fondation des prix du magazine canadien

05/07/2018 | lesaffaires.com

La rédactrice en chef du Groupe Les Affaires nommée présidente du CA de la Fondation des prix du magazine canadien.

À la une

Le combat du doyen de la Faculté de médecine de l'Université Harvard contre l'intimidation

10:37 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. George Daley veut éliminer l’intimidation que les étudiants subissent pendant leur formation médicale.

Crise Canada-Chine: un ralentissement économique est improbable

Par contre, des secteurs et des provinces sont plus à risque que d’autres, selon la firme Capital Economics. Les voici.

Trois résolutions que tout entrepreneur doit prendre en 2019

BLOGUE INVITÉ. Voici trois résolutions que j’encourage tout entrepreneur à prendre en 2019.