Investir davantage en éducation plutôt que de baisser les impôts


Édition du 26 Janvier 2019

Il ne se passe pas une journée sans que l'on entende parler des injustices créées ou inspirées par des dirigeants populistes autoritaires comme Duterte aux Philippines, Orban en Hongrie, Erdogan en Turquie, Poutine en Russie, Xi Jinping en Chine, Kim Jong-un en Corée ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le patron d'Amazon crée une nouvelle fondation pour l'éducation

13/09/2018 | AFP

Son don qui correspond à 1% de sa fortune reste bien inférieur aux efforts philanthropique d'autres multimilliardaires.

Comment ces 60 technos québécoises comptent faciliter la réussite scolaire

11/09/2018 | Alain McKenna

BLOGUE. «Ce qu’on a constaté, c’est que plusieurs étudiants manquent d’organisation.»

À la une

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

21/02/2019 | Daniel Germain

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

21/02/2019 | Stéphane Rolland

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

21/02/2019 | Stéphane Rolland

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.