Il faut soutenir, et non torpiller, le développement économique local

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Décembre 2014

Il faut soutenir, et non torpiller, le développement économique local

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Décembre 2014

[Photo : Shutterstock]

Il n’y a aucun doute que la situation des finances publiques requiert un coup de barre. Le gouvernement Couillard doit cependant se garder d’improviser (fusion de commissions scolaires), de profiter de la situation pour centraliser à outrance (système de santé) et de faire des compressions mal avisées (soutien du développement économique local).


Le pacte fiscal transitoire (ainsi nommé, car il ne vaut que pour 2015), qui se révèle maintenant une source de bisbille entre le gouvernement et plusieurs municipalités, prévoit une réduction de 40 millions de dollars des crédits alloués aux centres locaux de développement (CLD), que l’on retrouve à la grandeur du Québec, et aux corporations de développement économique communautaire (CDEC), qui existent à Montréal, Québec, Sherbrooke et Trois-Rivières. Comme le budget de ces organismes avait déjà été amputé de 8 M$ le printemps dernier, ce sont maintenant 32 M$ qui seront partagés entre les munipalités régionales de comté (MRC), les villes qui prendront la relève et les CLD et les CDEC qui survivront. C’est une baisse de 60 % sur les 80,4 M$ que le gouvernement finançait. De leur côté, les MRC et les villes ont contribué cette année pour 31,2 M$.


Le pacte fiscal prévoit aussi l’abolition des conférences régionales des élus, dont les responsabilités seront transférées aux MRC, à des agglomérations et à certaines grandes villes.


Il en va toutefois autrement pour les CLD et des CDEC, qui sont des corporations privées constituées en vertu de la partie III de la Loi sur les compagnies. Cela veut dire que leur survie dépendra non pas directement du gouvernement, mais des villes et des MRC, qui pourraient leur couper les vivres en s’appropriant leurs budgets. Pour certains CLD, le transfert du développement économique local aux MRC leur enlèvera leur seule ou principale activité, ce qui devrait conduire à leur dissolution par leur conseil d’administration respectif. D’autres CLD survivront, mais seront affaiblis. Dans certaines MRC et certaines villes industrielles, où des sociétés de développement économique diversifiées avaient intégré un mandat de CLD, la mission de développement économique local pourra se perpétuer sans trop de mal.


À propos de ce blogue

Tour à tour rédacteur en chef et éditeur du journal Les Affaires pendant quelque 25 ans, Jean-Paul Gagné en est l’éditeur émérite depuis 2007. En plus de publier un commentaire hebdomadaire dans le journal et de tenir un blogue dans LesAffaires.com, il participe à l’organisation d’événements et représente le journal dans les milieux d’affaires. Il est aussi appelé à commenter l’actualité dans d’autres médias et à prononcer des conférences. Jean-Paul Gagné a consacré sa vie professionnelle au journalisme économique. Avant son entrée aux journal Les Affaires, qu’il a contribué à relancer pour en faire la principale publication économique du Québec, il a passé une douzaine d’années au quotidien Le Soleil, où il était journaliste économique et cadre à la rédaction. Jean-Paul Gagné est diplômé en économie et en administration. Il a reçu de nombreuses marques de reconnaissance, dont les prix Hermès et Gloire de l’Escolle de l’Université Laval, le prix Carrière en journalisme économique de la Caisse de dépôt et placement et Merrill Lynch et le Prix du livre d’affaires remis par Coop HEC Montréal et PricewaterhouseCoopers. Il siège au conseil d’administration d’organismes sans but lucratif.

Jean-Paul Gagné

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Volte-face: Couche-Tard produira un premier rapport de développement durable

19/09/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. À la veille de l'assemblée annuelle, Couche-Tard s'assouplit sur le vote consultatif et la reddition de comptes.

La musique vous rend-elle plus productif?

19/09/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. La plupart du temps, elle nous aide à travailler «vite et bien», selon une étude.