Les brèves de la semaine

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Août 2017

Les brèves de la semaine

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Août 2017

Par Les Affaires

LA PHOTO MARQUANTE
6 août 2017


Les affrontements violents continuent de faire grimper le nombre de morts au ­Venezuela, malgré la création d’une nouvelle ­Assemblée constituante le 30 juillet dernier. Souhaitée par le président ­Nicolás ­Maduro, conspuée par l’opposition et l’opinion internationale, cette assemblée a pour mission de réécrire la ­Constitution de 1999 promulguée par ­Hugo ­Chávez... et de redresser l’économie en lambeaux de cette nation pétrolière. Le pays enregistre le pire taux d’inflation du monde, autour de 930 %. Et cela risque de s’aggraver avec les sanctions économiques annoncées le 31 juillet par ­Washington après la création de l’Assemblée constituante. Rappelons que les ­États-Unis importent quelque 800 000 barils par jour, sur une production totale d’un peu plus de 1,9 million par jour, selon l’entreprise d’État ­PDVSA. – ­LES AFFAIRES


 


CITATION


« ­Lorsqu’un entrepreneur est convaincu de faire la bonne chose, il doit persister. Naturellement, il faut mettre du temps. Il faut travailler fort : je ne connais pas la formule pour réussir sans travailler. »


 — Emanuele (Lino) ­Saputo
fondateur de ­Saputo et nouveau retraité, qui donne son conseil aux ­lecteurs-entrepreneurs de ­Les ­Affaires.





HEC fait l’école buissonnière


Pour la troisième année consécutive, un groupe d'étudiants de HEC Montréal suivra un cours... à vélo. Pendant deux semaines, deux professeurs et leurs étudiants vont pédaler au Québec et aux États-Unis dans le cadre du cours Entrepreneuriat et développement durable. Le parcours de 500 km, qui sera entamé le 13 août, sera parsemé de visites d'entreprises et de rencontres avec des dirigeants. Au menu, un arrêt chez Hydro-Québec à Beauharnois, le mouvement Farm to Table à Burlington, au Vermont, Mill No 5 et un arrêt au fameux MIT à Cambridge, tout près de Boston. L'activité coûte un peu plus de 2 000 $ et équivaut à trois crédits universitaires pour les participants, qui doivent être inscrits à un programme de premier cycle de HEC Montréal. De quoi bronzer intelligemment, tout en se raffermissant les cuisses cet été.


 


Ottawa laisse tomber ­BlackBerry


C’est la fin du règne de ­BlackBerry dans l’administration canadienne. Environ 250 000 fonctionnaires fédéraux canadiens disposent d’un ­BlackBerry comme téléphone professionnel. Et pour cause : la sécurité mobile offerte par l’entreprise de ­Waterloo est certifiée de niveau militaire. Une protection jusqu’ici inégalée. Cependant, la concurrence n’a pas chômé. « Samsung va devenir le premier fournisseur de cellulaires incluant ­Android approuvé pour les employés fédéraux, ce qui va mettre un terme à la prédominance de longue date de ­BlackBerry », rapportait fin juillet le quotidien ­Globe and ­Mail. Il aura fallu deux ans au fabricant ­sud-coréen pour obtenir les certifications de niveau militaire requises par le ­Service canadien du renseignement de sécurité et le ­Centre de la sécurité des télécommunications. – ­LES AFFAIRES


 


Précision ­New ­Look


Le ­Groupe ­Iris, que le ­Groupe ­Vision ­New ­Look est en voie d’acquérir, n’a pas été fondé par le ­Dr Francis ­Jean, comme l’indiquait l’article publié le 22 juillet. En 1989, trois optométristes, ­le Dr Roger ­Michaud de ­Chicoutimi, ­le Dr Pierre ­Descary de ­Rouyn-Noranda et ­le Dr Michel ­Laliberté de ­Hull ont uni leurs forces pour former le franchiseur. Le ­Dr Jean a joint le Groupe ­Iris en octobre 1990 en fusionnant la centrale d’achat qu’il avait créée à celle d’Iris, augmentant le nombre de franchises à 33. Le Dr Jean en est alors devenu le PDG. Par la suite, ­Iris a fusionné d’autres groupes d’optométristes et d’opticiens pour porter à 60 le nombre de franchisés. Au cours des années suivantes, il y a eu des différends avec le ­Dr Jean sur les orientations et les objectifs du Groupe ­Iris. En 1995, ­le Dr ­Jean a donc exercé son droit d’achat sur toutes les actions d’Iris. Les fondateurs et d’autres membres ont alors préféré se retirer du groupe. – D.B.

À suivre dans cette section


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0 - 2018

Mercredi 14 mars


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril

Sur le même sujet

Les brèves de la semaine

Édition du 23 Septembre 2017 | Les Affaires

Le dernier rapport du Global Entrepreneurship Monitor (GEM) montre que la création d'entreprises par des femmes est en ...

La start-up qui offre des billets à 50% du prix coûtant

01/06/2017 | Matthieu Charest

De Juste pour rire à la Coupe Rogers, Give-a-seat offre de gros rabais sur les billets. Et c’est pour une bonne cause.

À la une

Une histoire de confiance sur trois générations

Édition du 21 Octobre 2017 | Matthieu Charest

Avant d'être une histoire à succès, les hôtels Germain, c'est avant tout une histoire de famille. Coprésidée par ...

Montréal possède tous les atouts pour attirer Amazon, croit Hubert Bolduc

20/10/2017 | Denis Lalonde

Montréal International est convaincue du potentiel de la métropole pour attirer le HQ2 d'Amazon.

Fait-on «la bonne affaire» pour l’entrepreneuriat au Québec?

20/10/2017 | lesaffaires.com

C'est LA question à laquelle ont réfléchi les participants de la Grande consultation sur l’entrepreneuriat.