Harper montre son cynisme en refusant de coopérer avec l'Ontario


Édition du 22 Août 2015

Il est très rare que le premier ministre d'une province se mêle d'une campagne électorale fédérale. C'est une tactique risquée, qui peut se retourner contre sa province si le parti qu'il a combattu est élu.
Ce risque n'effraie pas la première ministre ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Vous pouvez maintenant acheter de la bière à 1$ en Ontario

Cet engagement de M. Ford avait été décrié par plusieurs brasseurs, qui se disaient incapables d’abaisser leurs prix.

Marché du carbone: 215M$ pour le Fonds vert du Québec

C'était la première vente aux enchères du marché du carbone depuis le retrait de l’Ontario.

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: