C'est l'occupation du territoire, stupide

Publié le 10/09/2018 à 15:03

C'est l'occupation du territoire, stupide

Publié le 10/09/2018 à 15:03

Par François Normand

BALADO - Le système canadien de la gestion de l’offre (lait, œufs, volaille) est dans le collimateur des Américains dans la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA). Or, supprimer entièrement ce système serait une erreur, car les coûts pour la société québécoise (et canadienne) surpasseraient largement les bénéfices pour les consommateurs. Voici pourquoi.



 Approfondir ce sujet avec l’analyse géopolitique de notre journaliste François Normand.


Pourquoi il faut sauver la gestion de l’offre


 


 


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Tarifs douaniers ou pas, Trudeau pourrait signer l'AEUMC

Il rappelle que le Canada souhaite toujours que ces droits de douane soient levés avant l'entrée en vigueur du traité.

Trump «pas toujours évident» pour le Premier ministre canadien

22/10/2018 | AFP

«Mon job, c'est de m'assurer de bien défendre l'intérêt des Canadiens», a dit M. Trudeau à Tout le monde en parle.

À la une

L’importance de protéger une maison vacante lors d'une succession

BLOGUE INVITÉ. Voici l'histoire d'une succession qui perd beaucoup d'argent à cause d'une négligence.

À surveiller: Bombardier, Nemaska et Walmart

Que faire avec les titres de Bombardier, Nemaska et Walmart?

L'AMF confirme qu'elle enquête sur Bombardier, le titre plonge

Mis à jour il y a 22 minutes | La Presse Canadienne

Est-ce que les hauts dirigeants ont tiré profit d’une information privilégiée pour réaliser des gains importants?