Gérer l'après-Charbonneau


Édition du 14 Octobre 2017

Usage de prête-noms pour le financement de partis politiques, corruption, collusion, fraude... Après avoir été éclaboussé par les suites de la commission Charbonneau, l'Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) avait tenté de dépoussiérer ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La réalité virtuelle au service des ascenseurs Thyssenkrupp

BLOGUE. Avoir sous sa responsabilité la maintenance de plus de 1,2 million d’ascenseurs et escaliers roulants dans ...

WSP rencontre les attentes, mais divise deux analystes

Le bond de 8% des revenus et de 9% du bénéfice d'exploitation plaisent, mais l'évaluation de l'ingénieur-conseil moins.

À la une

La blockchain au profit de l'humanité

BLOGUE. Non, ce n’est pas le sermon du nouveau messie de la tech mais le critère d'un financement pour start-up.

Attachez vos ceintures, les cryptos nous emmènent vers le futur

15/01/2018 | François Remy

BLOGUE. Il serait bon d’embarquer dans l’industrie des cryptos tout comme il l’était avec l’auto… en 1920.

Apple va investir 350 milliards US aux États-Unis

14:39 | LesAffaires.com et AFP

Le géant annonce aussi une facture fiscale salée de 38G$US après la nouvelle réforme et un bonus de 2500$US par employé.