Gaz à effet de serre: le Canada n'atteindra pas son objectif pour 2020

Publié le 08/05/2012 à 12:41

Gaz à effet de serre: le Canada n'atteindra pas son objectif pour 2020

Publié le 08/05/2012 à 12:41

Par AFP

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) du Canada sont en passe d'augmenter de 7% en 2020 par rapport à 2005 et non de diminuer comme prévu par les objectifs modestes que ce pays s'était donnés, indique un rapport officiel rendu public mardi.


"Il est peu probable que l'approche adoptée par le gouvernement (...) permette d'atteindre la cible de 2020 du Canada", a écrit dans ce rapport le commissaire à l'environnement et au développement durable, Scott Vaughan.


Le Canada a annoncé en décembre dernier son retrait du protocole de Kyoto, en vertu duquel il était censé réduire ses émissions de GES de 6% de 2008 à 2012 par rapport au niveau de 1990, un objectif jugé "irréaliste" par le gouvernement du Premier ministre conservateur Stephen Harper.


Auparavant, à la conférence de Copenhague en 2009, le Canada avait indiqué qu'il réduirait ses émissions de 17% en 2020 par rapport à leur niveau de 2005.


Citant les prévisions du ministère de l'Environnement, M. Vaughan a déclaré qu'"en 2020, les émissions n'auront pas baissé de 17% par rapport à 2005. Elles auront augmenté de 7%".


Dans son plus récent plan sur les changements climatiques, le gouvernement canadien estime que les réductions d'émissions du Canada totaliseront 27 millions de tonnes pour la période 2008-2012, soit 805 millions de tonnes de moins que ce qu'il faudrait pour atteindre les objectifs de Kyoto.


Pour atteindre sa cible de 2020, le gouvernement Harper prévoit une "approche sectorielle". Pour l'instant, il a adopté deux règlements pour le secteur des transports, mais encore aucun pour celui du pétrole et du gaz, le secteur de l'économie dont les émissions progressent le plus rapidement.


Les règlements en vigueur devraient contribuer à réduire les émissions de 11 à 13 millions de tonnes d'ici 2020. Pour atteindre la cible, il faudrait que le Canada réduise ses émissions de 178 millions de tonnes additionnelles, souligne le rapport.


"Comme il faut plusieurs années pour élaborer des règlements et pour que ceux-ci aient un impact, l'audit a conclu qu'il est peu probable qu'il reste assez de temps pour atteindre la cible fixée au moyen de cette approche", conclut-il.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Plus de touristes américains débarquent au Canada

Pour la première mois en quatre mois, les voyageurs des États-Unis sont plus nombreux à venir au pays.

Le FMI revoit de nouveau à la hausse ses prévisions pour le Canada

Le Fonds monétaire international (FMI) a de nouveau revu à la hausse ses projections pour ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Telus achète Mobilicity, prise trois

15:26

Telus a déjà tenté par deux fois d'acheter le petit fournisseur.