Entrepreneuriat : le Québec est aussi une société distincte

Publié le 10/10/2018 à 16:02

Entrepreneuriat : le Québec est aussi une société distincte

Publié le 10/10/2018 à 16:02

Par François Normand

Source photo: 123rf

Le Québec n’est pas seulement une société distincte sur le plan culturel au Canada, il l’est aussi au chapitre de l’entrepreneuriat.


C’est ce qui ressort de l’analyse du rapport 2017 du Global Entrepreneuship Monitor (GEM), publié par deux chercheurs de l’Institut de recherche sur les PME à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).


La cinquième édition de ce rapport annuel montre que la fibre entrepreneuriale est plus forte au Québec que dans les autres provinces canadiennes, en plus d’être en progression depuis cinq ans.


Ainsi, selon le rapport du GEM, 25,6% des Québécois ont l’intention de se lancer en affaires comparativement à 22,3% dans le reste du Canada. Les jeunes Québécois ont aussi un plus grand appétit que ceux des autres provinces pour créer leur entreprise.


Par contre, les entrepreneurs québécois quittent plus souvent la monde des affaires que les entrepreneurs ailleurs au pays, ce que les auteurs de l’étude, Étienne St-Jean et Marc Duhamel, appellent les «sorties entrepreneuriales sans continuité d’activités».


Davantage de sorties des affaires au Québec


En 2017, les deux chercheurs ont noté que la proportion d’entreprises qui ont dû définitivement fermer leurs portes a «considérablement augmenté». Ce taux atteint désormais 4,8% au Québec, alors qu’il est seulement de 2,9% dans les autres provinces.


Le principal facteur est la vente de l’entreprise.


Enfin, le Québec se distingue aussi au chapitre de l’entrepreneuriat hybride (le fait d’être en affaires tout en ayant un emploi en tant que salarié), un phénomène qui est «préoccupant», notent les auteurs de l’étude.


Ainsi, chez les nouveaux entrepreneurs québécois, seulement 19,6% d’entre eux se consacrent uniquement à leur projet d’entreprise, alors que la moyenne s’élève à 35,6% dans le reste du Canada.


Il existe aussi un écart entre le Québec et les autres provinces auprès des entrepreneurs établis : 35,6% des entrepreneurs se consacrent uniquement à leur projet comparativement à 57,9% dans les autres régions du pays.


Les auteurs du rapport n’ont pas de réponse précise à propos de cet écart important entre le Québec et les autres provinces. Mais selon eux, il s’agit d’une question préoccupante qui devra être approfondie dans les prochaines années.


 


 


 


 


 


 


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Fermes laitières: toujours peu de détails sur la compensation

Des discussions ont cours entre le gouvernement canadien et des acteurs du secteur selon Jim Carr.

Les entreprises doivent payer plus cher pour réduire les déchets

17/10/2018 | François Normand

Le Canada abrite 0,5% de la population, mais il contribue à 2 % des déchets municipaux produits dans le monde.

À la une

SuccessFinder : portrait-robot des meilleurs candidats

Il y a 29 minutes | Anne-Marie Tremblay

«C'est comme si l’on pouvait décortiquer l’ADN du travailleur plutôt que son groupe sanguin. »

Fitzgibbon à l'Économie, Dubé au trésor et Girard aux Finances

Il y a 43 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Le Développement économique régional est confié à la nouvelle députée de Côte-du-Sud, Marie-Ève Proulx.

Entrepreneuriat : quand la démographie s’en mêle

Édition du 20 Octobre 2018 | Julie Cailliau

En plein mois de l'entrepreneuriat, permettez-moi de vous parler de... main-d'oeuvre. Oui, encore, la fameuse, la ...