Coup dur pour le solaire allemand

Publié le 02/04/2012 à 10:51

Coup dur pour le solaire allemand

Publié le 02/04/2012 à 10:51

Par AFP

Le fabricant allemand de cellules photovoltaïques Q-Cells, numéro un du secteur en Allemagne, a annoncé lundi qu'il déposerait mardi son bilan, expliquant dans un communiqué que les perspectives d'existence de l'entreprise n'étaient plus suffisamment garanties.


Le dépôt de bilan de Q-Cells, en très grave crise financière depuis des semaines, est le plus spectaculaire d'une série de faillites récentes dans le secteur de l'énergie solaire en Allemagne. L'entreprise a plus de 2.000 salariés.


Q-Cells doit déposer mardi son bilan au tribunal administratif de Dessau (est).


La société implantée dans une région sinistrée d'ex-RDA et autrefois considérée comme l'étoile montante du secteur solaire en Allemagne, tentait depuis des semaines de faire adopter par ses créanciers un plan de rééchelonnement et de restructuration de sa dette.


Elle semblait y avoir réussi, avant qu'une minorité de créanciers ne bloque juridiquement le processus en fin de semaine dernière.


Q-Cells avait annoncé fin janvier être dans une situation critique, le montant abyssal de ses pertes ayant dépassé celui de ses fonds propres. En 2011, il a ainsi subi une perte nette provisoire de près de 850 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires à peine plus élevé de 1 milliard d'euros.


Sa faillite illustre la débâcle de l'industrie solaire en Allemagne, et plus largement en Europe. Elle s'explique à la fois par la concurrence impitoyable de fabricants asiatiques bon marché, et par la réduction progressive des subventions dans plusieurs marchés clé européens comme l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne, soucieux d'endiguer l'explosion des installations de panneaux solaires.

Sur le même sujet

S&P 500: la chute de l'énergie ne nuira pas à la Bourse

Édition du 17 Janvier 2015 | Dominique Beauchamp

La chute spectaculaire du secteur de l'énergie à l'intérieur de l'indice S&P 500 n'est pas en soi de mauvais ...

Pétrole: CNR réduit de 2,4 milliards $ ses dépenses pour 2015

Le plongeon des prix du pétrole brut a convaincu Canadian Natural Resources de réduire ses dépenses de 28% en 2015.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Des expériences pour grandir

Édition du 17 Janvier 2015 | G√©raldine Martin

Je crois beaucoup aux coups de foudre professionnel. Vous rencontrez quelqu'un et, tout d'un coup, sans crier gare, ...

Mon éducation financière - Pour vos épargnes : REER ou CELI ?

21/01/2015 | Les Affaires

Tout le monde veut mettre de l‚Äôargent de c√īt√©, pour les vacances, pour la retraite, ou pour les ...

Grèce: préparez-vous à une nouvelle tragédie grecque

ANALYSE. Peu importe le résultat de l'élection de dimanche, la Grèce se prépare à vivre des moments difficiles.