Couche Tard-Statoil: la Bourse d'Oslo veut un avis indépendant

Publié le 23/04/2012 à 17:12

Couche Tard-Statoil: la Bourse d'Oslo veut un avis indépendant

Publié le 23/04/2012 à 17:12

Par La Presse Canadienne

La Bourse d'Oslo a demandé à Statoil Fuel & Retail (SFR) d'obtenir un avis financier indépendant concernant l'offre d'achat de 2,7 milliards $ déposée la semaine dernière par Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.B).


Dans le cadre de la transaction, Couche-Tard et SFR ont reçu des avis positifs du géant américain Bank of America Merril Lynch et de la banque norvégienne ABG Sundal Collier. Les deux avis concluent que la somme proposée par Couche-Tard est « équitable » pour les actionnaires de SFR.


Or, comme ces deux avis ont été commandés conjointement par les deux entreprises, ils ne peuvent pas être considérés comme indépendants du point de vue de SFR, a déclaré vendredi un porte-parole de la Bourse d'Oslo, Per Eikrem, au journal norvégien Dagens Naeringsliv.


Dans un communiqué publié plus tard dans la journée, SFR s'est donc engagée à obtenir seule, sans Couche-Tard, une « déclaration » indépendante sur le caractère équitable de la transaction. L'entreprise se donne jusqu'à la mi-mai pour publier le document.


Le projet d'acquisition a été généralement bien accueilli par les actionnaires de Couche-Tard et ceux de SFR. Le syndicat représentant les employés de SFR et l'Association norvégienne des agriculteurs craint toutefois que la transaction ait des effets négatifs pour les travailleurs et pour les régions rurales.


SFR exploite quelque 2300 stations-services en Scandinavie et en Europe de l'Est. L'entreprise emploie environ 18 500 personnes.


L'action de Couche-Tard a clôturé à 39,35 $ lundi, en baisse de 0,4 pour cent, à la Bourse de Toronto.


 

Sur le même sujet

10 choses Ă  savoir lundi

21/07/2014 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Les fusions et acquisitions Ă  un sommet de 7 ans, PKP pourrait devoir placer ses actions en fiducie, recul Ă  Wall Street

MTY avale Café Dépôt et d'autres enseignes bien connues

Les Affaires avait rapporté il y a deux ans que le franchiseur montréalais convoitait la chaîne de café montréalaise.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

L'austérité menace le marché de l'emploi

Tandis que les perspectives d'embauches sont solides dans les PME, elles se dégradent dans les grandes organisations.

Voir dans le futur? C'est tout à fait à votre portée!

Il y a 23 minutes | Olivier Schmouker

BLOGUE. Qu'est-ce qui vous attend demain? Une belle surprise? Une mauvaise nouvelle? Il y a moyen de le savoir.

WestJet surpasse les attentes, malgré le huard

WestJet a surpassé les attentes avec une hausse surprise de son bénéfice.