Boston Pizza: la vie continue sans le hockey

Publié le 15/11/2012 à 14:44

Boston Pizza: la vie continue sans le hockey

Publié le 15/11/2012 à 14:44

Par Stéphane Rolland

Un combat de l'UFC mettant en vedette Georges St-Pierre. Photo:Bloomberg

La vie continue sans le hockey. Chez Boston Pizza, les combats professionnels et les sorties en famille compenseront les contrecoups du lock-out des joueurs de la LNH, assure Carl Pichette, directeur principal du marketing, de la chaîne de restaurants de Richmond en Colombie-Britannique.


Le concept de Boston Pizza, qui accueille une section bar sportif et une section restaurant familiale en un même endroit, permet justement de ne pas mettre tous ses œufs sur la patinoire du Canadien de Montréal (CH). « C’est sûr que ça va avoir un impact dans la section bar-sportif de nos restaurants, dit M. Pichette, en entrevue avec LesAffaires.com. La beauté de notre concept, c’est qu’on constate une migration vers la section restaurant, où il y a un plus grand achalandage.»


Le lock-out imposé aux joueurs de la LNH inquiète de nombreux entrepreneurs, dont l’humeur de la clientèle est tributaire du hockey professionnel. Le détaillant d’articles de sport La Capsule Sportive, qui est sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité, fermera près de 60% de ses boutiques. En entrevue avec LesAffaires.com, son propriétaire avait dénoncé l’arrêt des matchs.


Commanditaire de l’UFC depuis un an, Boston Pizza se prépare à une journée importante samedi pour les adeptes de ce sport. Montréal sera l’hôte d’un combat de l’UFC auquel participera Georges St-Pierre, vedette sportive québécoise. Le restaurant organise plusieurs activités promotionnelles et des concours. Elle a même adapté son menu avec une pizza octogonale pour représenter le ring.


Cette offensive fait partie d’une stratégie plus large en vue d’accroître la présence de Boston Pizza au Québec. L’entreprise veut y doubler sa présence d’ici cinq ans pour porter à 50 le nombre de restaurants.


Depuis le début de l’année, Boston Pizza a « réajusté son message » en misant sur la notoriété de son porte-parole, l’humoriste, Louis Morissette, explique M. Pichette. Dans son nouveau menu présenté cet automne, le restaurant a conçu six recettes pensées spécialement pour les papilles gustatives des Québécois.


Pour Boston Pizza, c’est une deuxième tentative de doubler sa présence au Québec. En 2006, la fiducie de revenu de Richmond en Colombie-Britannique s’était donné le même objectif pour 2010. La récession a forcé le franchiseur à reporter ses objectifs et à retarder sa stratégie. Outre la nouvelle stratégie marketing, Boston Pizza mise sur un concept de restaurant de plus petite superficie pour les villes à moins populeuse.


PLUS:


La Capsule sportive victime du lock-out de la LNH


Boston Pizza veut doubler ses franchises au Québec


Pizza Pizza à la recherche d'entrepreneurs québécois

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Le potentiel boursier de franchiseurs publics

Édition du 28 Février 2015 | François Pouliot

Si on aime l'industrie de la franchise, mais qu'on n'a pas l'âme d'un franchisé, il est possible d'y investir en ...

Vitrine du détail: Pizza, plus de monde autour de la table

Édition du 18 Janvier 2014 | Mélanie Rudel-Tessier

Pizza Pizza, Boston Pizza et de nouveaux acteurs comme F+F Pizza veulent leur part de cet alléchant marché

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

6 questions d'autocoaching à se poser au moins une fois par jour

BLOGUE. Nous avons entre 60 000 et 80 000 pensées par jour. Comment orienter nos pensées vers ce qui compte vraiment?

Le coût des petits champions

Édition de Mars 2015 | Judith Lussier

Il n'y a que de bonnes raisons d'encourager son enfant à pratiquer une activité sportive ou artistique. ...

Future Shop ferme, 1500 emplois disparaissent

Mis à jour le 28/03/2015 | Denis Lalonde

Best Buy Canada annonce la fermeture de 66 magasins Future Shop et la suppression de 1500 emplois.