Après le A(H1N1), voici le NDM-1

Publié le 11/08/2010 à 10:59, mis à jour le 13/08/2010 à 09:07

Après le A(H1N1), voici le NDM-1

Publié le 11/08/2010 à 10:59, mis à jour le 13/08/2010 à 09:07

Par Olivier Schmouker

Le tourisme médical est mis en cause par l'étude. Photo : DR.

L’épidémie planétaire du virus A(H1N1) est officiellement terminée, et voilà déjà un nouveau péril mondial : la bactérie NDM-1. Cette dernière a été récemment isolée au Canada.


Ainsi, l'entérobactérie, productrice d'une enzyme de type "New Delhi Métallo-beta-lactamase" (NDM-1), résiste à presque tous les antibiotiques. Elle a été trouvée dans plusieurs hôpitaux britanniques, après avoir été ramenée d'Asie par des touristes ayant subi des opérations de chirurgie esthétique là-bas.


D’ores et déjà, 37 patients sont contaminés par la bactérie résistante en Grande-Bretagne, selon une étude de la revue scientifique The Lancet. Tous avaient voyagé en Inde ou au Pakistan pour s’y faire opérer.


«Le NDM-1 a un fort potentiel de se transformer en problème de santé publique mondial et une surveillance coordonnée est nécessaire», affirment les auteurs de l’étude, conscients que de plus en plus d’Européens et de Nord-Américains font ce type de voyage par souci d’économie, les opérations de chirurgie esthétique étant très peu chères en Inde et au Pakistan. «Il est probable que le NDM-1 se répandra dans le monde», soulignent-ils.


La bactérie en question a été identifiée pour la première fois en 2009 par Timothy Walsh (Université de Cardiff, au Royaume-Uni) chez un patient suédois qui avait été hospitalisé en Inde. Elle résiste à presque tous les types d'antibiotiques, y compris les carbapénèmes, souvent réservés aux urgences et au traitement des infections particulièrement résistantes.


«Avec ce genre de bactérie, nous avons presque épuisé les antibiotiques. Seuls deux peuvent les combattre et l'un d'entre eux n'est pas très efficace. Il n'y aura pas de nouveaux antibiotiques disponibles d'ici dix ans. Si l'on permet à ces infections de se poursuivre sans traitements appropriés, leur mortalité va aller croissante», dit M. Walsch dans une entrevue à la chaine britannique BBC.


Dans un éditorial du Lancet, Johann Pitout (Université de Calgary) indique que le NDM-1 a déjà été isolé aux Etats-Unis, aux Pays-Bas, en Australie et au Canada, chez des patients qui étaient allés se faire opérer en Inde. Le tourisme médical en Inde pourrait croître de 30% par an durant les cinq prochaines années, met-il en garde.


Avec AFP.


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Ta barre Naak, des grillons énergisants en mission

03/02/2017 | Matthieu Charest

Des barres aux bibittes pour soutenir les sportifs de haut niveau.

Kébecson fait un clin d'oeil humoristique à Donald Trump

18/01/2017 | Olivier Schmouker

C'est demain qu'aura lieu l'investiture du 45e président américain, Donald Trump, et l'entreprise ...

À la une

#cryptoveille fraude, casino, succès...

20/01/2018 | François Remy

BLOGUE. Des exclusivités sur les prochaines nouveautés du monde merveilleux des cryptomonnaies?

Cette élection pourrait affaiblir Donald Trump

20/01/2018 | François Normand

ANALYSE - «Trump a la cote d'approbation la plus basse de tout président moderne à ce stade de son mandat.»

Un melt-up? Cette analyse penche pour un bon vieux bull market

BLOGUE. L'accélération fait craindre une fièvre mais les entrailles du marché pointent vers un marché haussier classique