Petronas présente une nouvelle offre à Ottawa pour le rachat de Progress Energy

Publié le 20/11/2012 à 13:28

Petronas présente une nouvelle offre à Ottawa pour le rachat de Progress Energy

Publié le 20/11/2012 à 13:28

Par La Presse Canadienne

La société publique d'hydrocarbures malaisienne Petronas a indiqué mardi avoir présenté une nouvelle offre au gouvernement fédéral dans l'espoir d'obtenir son approbation et de finalement pouvoir mettre la main sur Progress Energy Resources (TSX:PRQ).


Ottawa devra étudier la nouvelle proposition de la transaction évaluée à six milliards $ pour déterminer si elle répond aux exigences de la Loi sur Investissement Canada.


Petronas a confirmé mardi avoir fait des représentations additionnelles et pris de nouveaux engagements dans sa nouvelle proposition au gouvernement canadien, qui a rejeté sa première offre.


La société malaisienne a en outre repoussé d'un mois, soit jusqu'au 30 décembre, la date limite pour la conclusion de sa prise de contrôle de la société canadienne d'énergie.


En vertu de son entente avec Progress, Petronas pourrait reporter la date limite d'un nouveau 30 jours si l'approbation réglementaire est obtenue.


La révision de la nouvelle proposition de Petronas survient alors qu'Ottawa poursuit son évaluation de l'offre d'achat de 15,1 milliards $ qu'a déposée la chinoise CNOOC pour Nexen (TSX:NXY).


L'évaluation de la transaction entre CNOOC et Nexen en vertu de la Loi sur Investissement Canada doit prendre fin le 10 décembre, mais pourrait être prolongée de 30 jours avec l'approbation de l'acheteur.


Le ministre de l'Industrie Christian Paradis a rejeté l'entente entre Petronas et Progress le mois dernier en faisant valoir qu'elle ne répondait pas au critère du "bénéfice net" pour les Canadiens, un test imposé à toutes les prises de contrôle de sociétés canadiennes par des sociétés étrangères. Le ministre a cependant donné 30 jours à Petronas pour soumettre une proposition révisée.


Progress Energy Resources se concentre essentiellement sur l'exploration, le développement et la production de gaz naturel dans le nord-est de la Colombie-Britannique et le nord-ouest de l'Alberta.


L'action de Progress Energy Resources cédait mardi après-midi 6 cents à la Bourse de Toronto et s'y échangeait à 19,99 $.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Trouble en vue au paradis (fiscal)

BLOGUE. L'administration Obama vient de s'attaquer à l'évitement fiscal. Chez Valeant, on deviendrait plus nerveux.

Pas question de «marchander» le projet de loi 3, prévient Moreau

Québec n'entend pas reculer sur la réforme des retraites, prévient le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau.

Restez zen face au recul des PME en Bourse

La faiblesse des PME en Bourse réduit l'évaluation élevée de ces titres et n'aura pas d'effet de contagion sur le S&P.