Essence: pourquoi on paye beaucoup plus cher que l'Ouest canadien

Publié le 23/11/2012 à 11:29, mis à jour le 23/11/2012 à 11:36

Essence: pourquoi on paye beaucoup plus cher que l'Ouest canadien

Publié le 23/11/2012 à 11:29, mis à jour le 23/11/2012 à 11:36

Par La Presse Canadienne

L'écart dans les indices de prix de l'essence a atteint récemment son niveau le plus élevé en 10 ans, selon Statistique Canada. Photo: Bloomberg

Les prix de l'essence ont augmenté plus rapidement dans les provinces centrales et de l'Est comparativement aux provinces de l'Ouest depuis 2011, a indiqué vendredi Statistique Canada.


L'agence fédérale a précisé que l'écart dans les indices de prix pour l'essence a atteint récemment son niveau le plus élevé en 10 ans. Cet écart s'inscrit dans la dualité du marché du pétrole brut au Canada et dans les divergences observées récemment dans les prix de référence pour le pétrole brut.


Les raffineries de l'Ouest du Canada traitent du pétrole brut produit au Canada et évoluent par conséquent dans un marché où les prix ont tendance à s'aligner sur ceux du West Texas Intermediate (WTI), le prix de référence du pétrole brut en Amérique du Nord.


Les raffineries de l'Est et du Centre du Canada traitent soit du pétrole brut importé, soit un mélange de pétrole brut intérieur et importé. Par conséquent, ces raffineries évoluent dans un marché où les prix ont tendance à s'aligner sur ceux du Brent, le prix de référence mondial du pétrole brut.


Bien que d'autres facteurs interviennent aussi dans la détermination du «prix à la pompe» final de l'essence, a dit Statistique Canada, le coût du pétrole brut y contribue de façon importante. C'est pourquoi les changements dans les prix du pétrole brut ont générallement une incidence significative sur les taux de variation des prix de l'essence.


Des preneurs de prix


Sur le même sujet

Pétrole: les prix bondissent, portés par les stocks américains

29/05/2015

Les prix montent de plus de 3% après la publication de statistiques sur les stocks et la production.

Mettre fin au pelletage, enjeu clé pour les municipalités

Édition du 30 Mai 2015 | René Vézina

BLOGUE. Les municipalités québécoises sont victimes du syndrome de Tintin et le Lotus bleu, et elles voudraient bien ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Jacques Parizeau: des économistes saluent le pédagogue

Chez les économistes du Québec, Jacques Parizeau est reconnu comme une sorte de monument à sa façon.

Jacques Parizeau: les réactions au décès d'un «grand bâtisseur» du Québec

Mis à jour à 16:37

Plusieurs personnalités politiques ont réagi au décès de l'ancien premier ministre du Québec.

Jacques Parizeau: le père de la Nasa québécoise

BLOGUE. «Mais, vous êtes sur une autre planète!», avait dit Jacques Parizeau. Notre chroniqueur rend hommage.