Walmart Jonquière: la cause devant la Cour suprême

Publié le 22/11/2012 à 10:38, mis à jour le 22/11/2012 à 10:40

Walmart Jonquière: la cause devant la Cour suprême

Publié le 22/11/2012 à 10:38, mis à jour le 22/11/2012 à 10:40

Par La Presse Canadienne

Les employés de Walmart Jonquière auront une dernière chance de faire valoir leur cause. Photo: Bloomberg

Les travailleurs congédiés du Walmart de Jonquière auront une dernière chance de faire valoir leurs droits après que le géant du commerce au détail ait fermé son magasin, puisque la Cour suprême du Canada accepte d'entendre leur cause.


La fermeture de ce magasin a été à l'origine d'une longue saga judiciaire, composée de plusieurs recours devant les tribunaux.


L'affaire avait défrayé les manchettes puisque la fermeture était survenue quelques mois seulement après que les travailleurs de l'établissement saguenéen furent devenus les premiers à se syndiquer chez Wal-Mart en Amérique du Nord.


Les employés maintiennent depuis que la fermeture du magasin de Jonquière était directement liée à leurs activités syndicales.


Ils affirmaient même que cela s'inscrivait dans une stratégie globale de l'entreprise pour intimider les travailleurs des autres succursales et les inciter à ne pas se syndiquer.


La cause qui sera maintenant entendue par la Cour suprême origine d'une plainte déposée par le syndicat des employés contre Wal-Mart, alléguant que l'entreprise aurait illégalement modifié les conditions de travail des travailleurs en fermant abruptement son établissement. Une pratique interdite selon le Code du travail.


La Cour d'appel a rejeté la plainte des syndiqués cet été.


Quant à la Cour suprême, elle s'était déjà penchée sur un autre aspect de ce litige entre Wal-Mart et ses ex-employés. Elle avait été appelée à se prononcer il y a quelques années sur la question suivante: la fermeture d'une entreprise est-elle une explication valide pour justifier un congédiement massif, et cela, même dans le cadre d'un processus de syndicalisation? Oui, avait alors tranché le plus haut tribunal canadien.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Ventes au détail: une meilleure fin d'année en vue au Canada

25/11/2014 | lesaffaires.com

La belle tenue des détaillants en septembre augure bien pour les Fêtes, surtout avec la baisse du prix de l'essence.

Target: une période des fêtes cruciale pour son avenir au Canada

19/11/2014 | Yannick Clérouin

Malgré les progrès, les résultats des magasins canadiens demeurent «inacceptables», dit un haut dirigeant.

OPINION Sears Canada encaisse une perte, ses ventes chutent
18/11/2014 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne
Metro lance sa stratégie d'achat local
Édition du 15 Novembre 2014 | Claudine Hébert
Une alliance inusitée dans le monde de la mode
Édition du 15 Novembre 2014 | Daphnée Hacker-B.
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

10 choses à savoir mercredi

Il y a 24 minutes | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Le Québec moins endetté qu'on le dit, la prospère industrie de la cigarette, spécialistes de drones à 100 000$ par an.

Les prévisions d'Oppenheimer pour 2015

Mis à jour à 06:20 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. La firme prévoit un gain d’encore 11,6% du S&P 500 américain l'an prochain et une hausse de 8% des bénéfices.

Uber: le Bureau de la concurrence fait la morale aux villes

07:09 |

«Ces nouveaux modèles d'affaires ont le potentiel nécessaire pour offrir d'importants avantages aux consommateurs.»