Tim Hortons ouvrira 1500 restaurants en Chine

Publié le 11/07/2018 à 11:15

Tim Hortons ouvrira 1500 restaurants en Chine

Publié le 11/07/2018 à 11:15

Par La Presse Canadienne

La chaîne canadienne a signé une entente avec une société financière privée pour mener cette expansion dans l'empire du Milieu.


En vertu des modalités entourant la création de cette coentreprise, dévoilée mercredi, Cartesian Capital Group procédera au développement de l'enseigne en Chine au cours de la prochaine décennie.


Les détails financiers entourant l'entente n'ont pas encore été dévoilés.


Le président de Tim Hortons, Alex Macedo, a mentionné que les deux principales priorités de l'entreprise sont de construire et renforcer la marque au Canada et de développer l'enseigne à l'international.


«La population de la Chine et son économie dynamique représentent une excellente possibilité de croissance pour Tim Hortons dans les prochaines années», a-t-il souligné dans une déclaration écrite.


Tim Hortons possède plus de 4 700 restaurants au Canada, aux États-Unis et à travers le monde.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Combien êtes-vous prêt à payer une tomate qui ne goûte pas l'eau?

BLOGUE. Voici une 3e tentative québécoise de bâtir un réseau de distribution pour petits agriculteurs locaux: Arrivage.

Un krach boursier pour démarrer sa retraite, inquiétant?

C’est la hantise de ceux qui s’approchent de la retraite. Y a-t-il matière à s’énerver?

Vous avez des questions au sujet des finances personnelles?

Posez-les à notre journaliste spécialisé Daniel Germain. Il y répondra dans sa chronique.