Mastercard teste une carte avec lecteur d'empreinte digitale intégré

Publié le 21/04/2017 à 08:58

Mastercard teste une carte avec lecteur d'empreinte digitale intégré

Publié le 21/04/2017 à 08:58

Par Alain McKenna

Mastercard teste présentement cette technologie en Afrique du Sud. (Photo: Mastercard)

L’authentification par empreinte digitale étant désormais monnaie courante, le géant de la finance a cru bon créer un lecteur qui remplacerait le NIP ou la signature sur ses cartes de crédit.


Même si les premiers téléphones munis d’un tel lecteur ont démontré qu’il n’était pas impossible de reproduire l’empreinte d’une tierce personne à l’aide de matériaux courants, comme de la pâte à modeler, Mastercard estime que cette technologie est plus sûre qu’une signature ou un code NIP.


«Qu’il s’agisse de déverrouiller son téléphone ou de magasiner en ligne, l’empreinte digitale aide à rendre le processus plus simple et plus sécuritaire. Ce n’est pas quelque chose qui puisse être volé ou reproduit et ça aidera nos clients à faire leurs achats tout en sachant qu’ils sont protégés», affirme Ajay Bhalla, responsable du risque et de la sécurité pour Mastercard.


Connexion, le salon de la transformation numérique


Chose certaine, la technologie oblige le titulaire de la carte de l’avoir en mains durant la transaction, ce qui compliquera la tâche des fraudeurs désireux de cloner la carte de crédit de consommateurs insouciants, qui procèdent souvent à cette opération à leur insu, en recourant à deux terminaux côte à côte.


Ce lecteur est présentement à l’essai en Afrique du Sud, où la technologie est compatible avec les terminaux de paiement déjà existants. Il suffit d’enfoncer la carte dans la fente pour carte à puce (pas de bande magnétique), de poser le pouce sur l’espace prévu à cet effet, et la magie opère. Mastercard compte élargir les essais à l’Europe et l’Asie au fil des prochains mois, avec comme objectif une mise en marché mondiale de ces nouvelles cartes avant la fin de l’année.


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

Le bitcoin vaut plus que Boeing

27/11/2017 | François Remy

BLOGUE. Son envolée vers les 10.000$ lui permet de surclasser des poids lourds de l’économie. Plus dure sera la chute?

À surveiller: BRP, Mastercard et Lululemon

22/09/2017 | François Pouliot

Que faire avec les titres de BRP, Mastercard et lululemon?

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...