Marcil deviendra Rona

Publié le 09/01/2018 à 12:16

Marcil deviendra Rona

Publié le 09/01/2018 à 12:16

Par Martin Jolicoeur

À compter de février, la chaîne de quincaillerie Marcil changera de nom pour adopter l’enseigne Rona.


Cette décision a été annoncée ce matin par l’américaine Lowe’s, devenue propriétaire de Rona en 2016, au terme d’une transaction de 3,2 G$. R. Marcil et Frères était passée sous le contrôle de Rona (51%) en 2005. En 2014, Rona avait ensuite acheté l’ensemble des actions restantes.


«Nous avons choisi de miser sur Rona et le modèle des centres de matériaux et de rénovation de proximité comme l’un des vecteurs de croissance de Lowe’s Canada», a expliqué par voie de communiqué, Serge Éthier, vice-président exécutif de Rona Proximité.


Les magasins «de proximité» comptent 35  000pi2 en moyenne. La superficie des 17 magasins portant toujours l’enseigne Marcil varie elle entre 5 000 et 35 000pi2. Les magasins de plus petite taille de Lowe’s au Québec portent l'enseigne ACE. Les magasins plus grands, généralement de 60 000 pi2 et plus, arborent les enseignes Réno Dépôt et Rona l’Entrepôt.


Des électros chez Marcil


Rona et Marcil occupent «le même segment de marché, possèdent des emplacements complémentaires et comptent tous deux une importante clientèle d’entrepreneurs» a fait valoir M. Éthier. «Cette décision nous permettra de maximiser notre offre de produits et services à la clientèle (…) tout en simplifiant nos opérations.»


Ce transfert d’enseigne se fera officiellement à compter du 26 février prochain. À partir de cette date, promet Lowe’s, les clients profiteront d’une offre de produits accrue, assisteront à l’introduction de nouvelles catégories d’articles (électroménagers), de nouvelles marques (Makita, Craftsman et Kohler) et pourront profité du site transactionnel de Rona.


Période haussière


Ce mardi, l’action de Lowe’s s’échangeait à 94,38$US à la Bourse de New York, en hausse de 0,67$US ou 0,72%. Depuis un an, la valeur de son titre a connu une croissance de 22,76$US ou de 32,08% de sa valeur. 


Son vis-à-vis américain, Home Depot connaît aussi une envolée. Son titre se négociait à 192,42$US peu avant midi à Wall Street, en hausse de 0,20% ou 0,38$US. Au cours des douze derniers mois, la valeur de son action s’est appréciée de 58,51$US, en hausse de 43,82%.


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

À la une

La polémique du pourboire partagé entre serveurs et cuisiniers

Il y a 54 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Restaurateurs et syndicats s'affrontent de nouveau sur la question. Et si on supprimait le pourboire?

Banques: un dernier hourra au premier trimestre?

Il y a 36 minutes | Dominique Beauchamp

Difficile de dire si les résultats trimestriels des banques serviront d’étincelle pour leurs titres ...

Attirer des jeunes fonctionnaires avec des bureaux neufs, vraiment?

Il y a 51 minutes | Simon De Baene

BLOGUE INVITÉ. Québec investit 20M par année pour rénover ses bureaux. Les milléniaux sont jeunes, mais pas dupes.