Les ventes des grossistes ont reculé de 1,4 % en septembre

Publié le 20/11/2012 à 11:49

Les ventes des grossistes ont reculé de 1,4 % en septembre

Publié le 20/11/2012 à 11:49

Par La Presse Canadienne

Les ventes des grossistes ont reculé de 1,4% en septembre pour se chiffrer à 48,8G$, marquant ainsi une troisième baisse en quatre mois, a révélé mardi Statistique Canada.


L'agence a rapporté que les ventes de véhicules automobiles et de leurs pièces ont diminué pour un troisième mois consécutif, en baisse de quatre pour cent.


Le deuxième recul en importance a été enregistré dans le sous-secteur des articles personnels et ménagers. Les ventes se sont repliées de deux pour cent, reflétant une baisse de 3,3% affichée dans l'industrie des produits et des fournitures pharmaceutiques.


Les ventes de machines, de matériel et de fournitures se sont quant à elles contractées d'un pour cent, ce qui représente une deuxième baisse en trois mois.


Une diminution des ventes a été observée dans neuf provinces en septembre, et celle-ci était concentrée en Ontario et au Québec.


Au Québec, les ventes ont reculé de 1,7% en septembre après avoir légèrement augmenté en août. En Ontario, elles se sont repliées de 1,6%, un résultat attribuable, entre autres, à la diminution des ventes de l'industrie des véhicules automobiles, qui représentent près de 20 pour cent de l'ensemble des ventes du commerce de gros de cette province.

Sur le même sujet

Plus de touristes américains débarquent au Canada

Pour la première mois en quatre mois, les voyageurs des États-Unis sont plus nombreux à venir au pays.

Le FMI revoit de nouveau à la hausse ses prévisions pour le Canada

Le Fonds monétaire international (FMI) a de nouveau revu à la hausse ses projections pour ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Pourquoi le secteur de l’énergie peut continuer à se démarquer

Le secteur de l’énergie devrait profiter des cours du pétrole et du gaz et de la rotation vers les secteurs sous-évalués