Les grands honneurs à Reitmans et Browns

Publié le 17/05/2018 à 12:04

Les grands honneurs à Reitmans et Browns

Publié le 17/05/2018 à 12:04

Par Martin Jolicoeur

Les ventes en ligne des différentes enseignes de Reitmans comptent déjà pour 20% du total de ses ventes.

Deux grands détaillants du Québec, Reitmans Canada et Browns Shoes, ont reçu les grands honneurs mercredi à Toronto à l’occasion de eTail Canada, une conférence spécialisée dans le commerce électronique et omnicanal.


La société montréalaise, Reitmans Canada, a remporté le prix du Détaillant émergent, tandis que Browns a reçu le prix du Meilleur détaillant omincanal du pays, au terme d’une compétition relevée, à laquelle plusieurs détaillants québécois figuraient comme finalistes.


À propos de Reitmans, le jury a souligné qu’en seulement cinq ans, le plus important détaillant de vêtement pour femmes au pays a su accroître ses ventes en ligne de plus de 270%. 


L’entreprise (Reitmans, Addition Elle, Thyme Maternité, Penningtons, etc.) semble réussir à maintenir sa présence physique (avec plus de 800 boutiques au Canada et aux États-Unis) tout en poursuivant sa croissance sur le numérique. Tant et si bien qu’aujourd’hui, les ventes en ligne de ses différentes marques comptent pour plus de 20% de ses ventes totales.


En décernant à Browns le prix du Meilleur détaillant omnical, le jury a cherché à souligner la qualité des processus de commandes et livraisons mis en place par le détaillant de chaussures. Les délais aussi courts que 15 minutes entre la commande et la livraison d’un reçu de confirmation, ou la mise en place d’un service de livraison express, avec promesse d’objectifs rencontrés à 99%, sont autant de mesure qui ont plu au jury d’eTail Canada.


De nombreux autres détaillants du Québec étaient finalistes à cette compétition canadienne. C’est le cas, entre autres, de Gosselin Photo, Boutique Marie Claire et Groupe BMR, finalistes dans la catégorie du Détaillant émergent. Le cas également de Primeau Vélo et La Vie en Rose, dans la catégorie du Meilleur détaillant omnicanal.


L’Oreal, Birks et SAIL étaient finalistes dans la catégorie de la Meilleure refonte de site web. Ce prix a finalement été décerné à Carnivore Club.


Le marchand de manteaux Kanuk était finaliste pour sa part dans la catégorie Détaillant innovateur de l’année. Ce prix a finalement été remporté par Best Buy Canada.


Enfin, le prix de la Meilleure campagne de marketing par courriels a été remporté par Fanxchange. Seule Reitmans Canada figurait parmi les finalistes issus du Québec.


Découvrez mes derniers textes / Rejoignez-moi sur LinkedIn / Suivez-moi sur Twitter


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Decathlon s'installera au centre-ville de Montréal

12/11/2018 | Martin Jolicoeur

La multinationale sportive s'installera dans les locaux que convoitait Saks Off 5th avant de finir par se désister.

Roots la marque au castor est-elle devenue une aubaine criante?

Roots a perdu les deux tiers de sa valeur, après des ventes décevantes. Des analystes croient encore à sa relance.

À la une

En quoi #MoiAussi concerne aussi les conseils d’administration

BLOGUE INVITÉ. Voici des actions concrètes que les CA de PME peuvent poser pour gérer les risques de harcèlement.

Anfibio chausse une nouvelle génération

13:57 | Marie Lyan

PME DE LA SEMAINE. Cinquante ans après sa création, la PME ouvrira son premier atelier-boutique.

Le prix des propriétés multirésidentielles en hausse en 2018

13/11/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Les hausses des prix médians des propriétés multirésidentielles dépassent celles des unifamiliales.