Le Japon renoue avec le blé canadien

Publié le 20/07/2018 à 15:53

Le Japon renoue avec le blé canadien

Publié le 20/07/2018 à 15:53

Par La Presse Canadienne

[Photo: 123rf.com]

Ottawa confirme que le Japon a mis fin à son bref moratoire et a recommencé à importer du blé canadien.


Le Japon avait interrompu ses importations après la découverte de blé génétiquement modifié, et non autorisé, dans le sud de l’Alberta.


Le gouvernement canadien mentionne que cela met fin à toutes les sanctions commerciales internationales découlant de la découverte survenue le 14 juin.


La Corée du Sud avait déjà recommencé à importer du blé à la fin du mois de juin.


L’utilisation commerciale de blé génétiquement modifié n’est pas autorisée au Canada.


Ottawa assure que le blé non autorisé ne s’est pas infiltré dans l’approvisionnement alimentaire ni dans la nourriture pour animaux. Seulement quelques plants ont été retrouvés le long d’une route d’accès à une ferme.


 


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Un géant mondial affamé de croissance en Amérique

BLOGUE. En 2017-2018, le chiffre d’affaires de la multinationale française Bonduelle a grimpé de ...

Les spiritueux prennent racine

Édition du 21 Avril 2018 | Claudine Hébert

Quels sont les ingrédients du succès du marché de la distillerie ? Des producteurs ingénieux qui s'abreuvent aux ...

À la une

L’importance de protéger une maison vacante lors d'une succession

BLOGUE INVITÉ. Voici l'histoire d'une succession qui perd beaucoup d'argent à cause d'une négligence.

À surveiller: Bombardier, Nemaska et Walmart

Que faire avec les titres de Bombardier, Nemaska et Walmart?

L'AMF confirme qu'elle enquête sur Bombardier, le titre plonge

Mis à jour il y a 22 minutes | La Presse Canadienne

Est-ce que les hauts dirigeants ont tiré profit d’une information privilégiée pour réaliser des gains importants?