La moitié des échantillons de fruits de mer sont mal étiquetés

Publié le 28/08/2018 à 10:51

La moitié des échantillons de fruits de mer sont mal étiquetés

Publié le 28/08/2018 à 10:51

Par La Presse Canadienne

[Photo: Rawpixel sur Unsplash]

Une nouvelle étude révèle que près de la moitié des échantillons de fruits de mer testés dans les épiceries et les restaurants canadiens étaient mal étiquetés.


Le rapport réalisé par le groupe Oceana Canada indique que 44 % des 382 échantillons de fruits de mer testés dans cinq villes canadiennes ne respectaient pas les exigences d’étiquetage de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).


Oceana Canada a envoyé les échantillons recueillis à un laboratoire de Guelph, en Ontario, qui a utilisé le « barcoding moléculaire » pour déterminer l’espèce de poisson. Cela a été comparé à la liste de l’ACIA, qui contient les noms de mise en marché acceptables pour diverses espèces de poissons.


Les échantillons étaient mal étiquetés 52 % du temps dans les restaurants et 22 % du temps chez les détaillants, y compris les épiceries et autres marchés.


Oceana Canada souhaite que le gouvernement fédéral augmente les exigences en matière d’étiquetage afin de les harmoniser avec celles de l’Union européenne.


L’ACIA, l’agence fédérale chargée d’atténuer les risques liés à la salubrité alimentaire et de surveiller la fraude alimentaire au pays, n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires.


L’enquête a révélé que le stromaté, le vivaneau et la limande à queue jaune étaient mal étiquetés 100 % du temps.


On a souvent présenté aux consommateurs de l’escolar sous les noms de stromaté ou de thon blanc. L’escolar est parfois appelé « le laxatif de la mer », car il peut causer des problèmes d’estomac comme la diarrhée et les vomissements.


Les produits de la mer sont sensibles à la fraude alimentaire en raison d’une chaîne d’approvisionnement mondiale complexe qui permet un étiquetage accidentel ou délibéré à de nombreux stades, du bateau de pêche jusqu’au restaurant ou au magasin.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

La politique canadienne polluerait les négociations de l'ALÉNA

21/09/2018 | AFP

«Il s’agit d’un très bon accord, élaboré pour séduire le Canada », croit un conseiller économique de la Maison-Blanche.

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: