Vidéo: Jean-Pierre Léger explique pourquoi il a vendu St-Hubert à Cara

Publié le 31/03/2016 à 13:50

Vidéo: Jean-Pierre Léger explique pourquoi il a vendu St-Hubert à Cara

Publié le 31/03/2016 à 13:50

Par Denis Lalonde








Le président du conseil et chef de la direction de Groupe St-Hubert, Jean-Pierre Léger, dit avoir vendu le célèbre rôtisseur québécois à la société ontarienne Cara pour assurer sa pérennité.


Selon lui, la transaction offre un potentiel de croissance à St-Hubert sur le marché canadien. L'entreprise pourra mettre à profits son expertise dans la vente de produits en épiceries pour les bannières contrôlées par Cara, incluant Swiss Chalet, Kelsey's, East Side Marios et Casey's. D'ici quelques années, le chiffre d'affaires de St-Hubert pourrait ainsi passer de 200 millions $ à 300 millions $.


M. Léger, qui a célébré ses 70 ans l'automne dernier, entend jouer un rôle plus effacé au sein de Cara. Il compte toutefois demeurer actif pour faire avancer des dossiers qui profiteraient à tous les restaurateurs de la province.


À lire également sur le même sujet:


St-Hubert: Pas de garantie d'emplois pour le Québec


Pas de grosse pancarte «à vendre» sur le Québec


St-Hubert, Rona, le Cirque: ne mettons pas tout dans le même sac!


St-Hubert avalée par Cara pour 537M$


 


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

16/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.