Ikea retire de nouveaux produits des rayons après des résultats positifs à la viande de cheval

Publié le 27/02/2013 à 10:17

Ikea retire de nouveaux produits des rayons après des résultats positifs à la viande de cheval

Publié le 27/02/2013 à 10:17

Par AFP

Le géant de l'ameublement, qui vend également des spécialités culinaires suédoises et a arrêté lundi la vente de boulettes de viande, a annoncé mercredi retirer de nouveaux produits de ses rayons, après avoir reçu des premiers résultats positifs à la viande de cheval.


Le retrait concerne les hot-dogs en France, en Espagne, en Grande-Bretagne, en Irlande et au Portugal et deux plats typiques en Suède: les wallenbergare (un steak haché amélioré) et le kaalpudding (un gratin de choux à la viande hachées), a précisé le groupe dans un communiqué.


« Nous avons reçu les résultats de plusieurs centaines de tests (...) une poignée d'entre eux indique la présence de viande de cheval dans les boulettes », a indiqué à l'AFP une porte-parole du groupe, Ylva Magnusson, sans préciser la quantité d'ADN équin retrouvée.


Le retrait des hot-dogs est « une mesure de précaution », a-t-elle ajouté. « Nous n'avons pas trouvé de traces de cheval dans les saucisses utilisées (à base de porc et de boeuf) mais nous allons approfondir nos tests sur ce produit », a expliqué la porte-parole. Ces saucisses sont, comme les autres produits concernés, produites par un fournisseur suédois d'Ikea, Dafgaard.


Sur le même sujet

Succès d'estime pour les légumes moches

Édition du 13 Septembre 2014 | Marc Gosselin

Soucieuse de lutter contre le gaspillage alimentaire, la chaîne d'épiceries française Intermarché a lancé au cours ...

N'apportez pas votre lunch: imprimez-le !

11/07/2014 | Dominique Froment

Certains croient que l'impression 3D révolutionnera notre façon de nous alimenter.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Comment éviter l'épuisement professionnel?

BLOGUE. Il existe un moyen ultrasimple d'y parvenir. Vraiment.

Où se trouvent les citoyens les plus heureux?

17/09/2014 | Diane Bérard

Plus de la moitié des Canadiens se disent épanouis financièrement, mais un quart se disent épanouis physiquement.

Exportations: un dollar plus faible aidera à les relancer de façon durable, dit un économiste

06:39

Il faut un dollar canadien aux environs de 85 cents US pour regagner de la compétitivité, dit un économiste de la CIBC.