Faillite de Toys R Us: polémique autour de 32 millions $ de bonus

Publié le 01/12/2017 à 09:02

Faillite de Toys R Us: polémique autour de 32 millions $ de bonus

Publié le 01/12/2017 à 09:02

Par lesaffaires.com

La proposition du détaillant en faillite Toys R Us, de verser à 17 de ses cadres dirigeants des dizaines de millions de dollars de prime, a attiré la colère du Département de la Justice américain.


Il n'y a «aucun plan de réorganisation et une grande incertitude quant aux recouvrements projetés des créanciers», explique un responsable de l'organisme américain de surveillance des faillites au Wall Street Journal


Plus tôt ce mois-ci, la plus grande chaîne de magasins de jouets Toys R Us a déposé une demande d'autorisation pour un plan de compensation de la haute direction. L'enseigne veut verser entre 16 et 32 ​​millions de dollars. Le chef de la direction, David Brandon, pourrait ainsi recevoir jusqu'à 12 millions $ en 2017.


La proposition soutient que cela contribuera à augmenter les bénéfices pendant la période critique des fêtes.


Toys R Us s'est placée en septembre dernier sous la protection de la loi américaine sur les faillites (Chapter 11), qui lui permet de redresser sa situation financière à l'abri de ses créanciers.


Mais ces opérations causent du «stress», ont soutenu les avocats dans les documents remis en novembre à la Cour.


Juste avant de demander la protection de la loi sur les faillites, Toys R Us avait accordé à ses dirigeants 8,2 millions de dollars de prime de rétention, dont le PDG a reçu 2,8 millions $.


Le nouveau plan de bonus proposé «est une pratique standard pour une entreprise impliquée dans une restructuration», a déclaré une porte-parole de l’enseigne américaine. Un avis que ne partage pas le représentant de l’autorité veillant aux procédures.


«Cela va à l'encontre de la logique et de la sagesse, sans parler du code des faillites, qu'une société propose des bonus de plusieurs millions de dollars à sa direction qui a commencé l'année avec des licenciements et terminera la saison des vacances en faillite», a insisté le représentant de l’administration.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Le secret du succès du Starbucks Germain-des-Prés

BLOGUE INVITÉ. L’entreprise de Seattle encourage les initiatives qui permettent de créer une relation avec les clients.

La Russie créée un nouveau poids lourd du e-commerce avec Alibaba

11/09/2018 | AFP

Cette nouvelle société s’appellera « AliExpress Russie » et sera détenue à 48 % par Alibaba.

OPINION L'expérience IKEA
Bourse: Wall Street dopée par l'ALÉNA
Mis à jour le 29/08/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Lolë se lance dans la mode pour hommes
23/08/2018 | Martin Jolicoeur

À la une

Les Affaires anime et diffuse le débat sur les enjeux environnementaux montréalais

Le débat pré-électoral sur les enjeux environnementaux sera diffusé en direct sur LesAffaires.com dès 19h30.

Nos déchets, ce nouvel or brun

Édition du 28 Juillet 2018 | Alain McKenna

L’économie de marché ­peut-elle sauver la planète?  ­Oui, répond d’emblée l’Alliance canadienne pour l’innovation.

«Le véritable enjeu de la SAQ»... de 2005 à aujourd'hui

#90ansenaffaires | On parle beaucoup de la Société des alcools du Québec (SAQ) du Québec ces derniers jours...