Carte fidélité: recours collectif autorisé contre Pharmaprix

Publié le 14/03/2012 à 08:13, mis à jour le 14/03/2012 à 09:54

Carte fidélité: recours collectif autorisé contre Pharmaprix

Publié le 14/03/2012 à 08:13, mis à jour le 14/03/2012 à 09:54

Par lesaffaires.com

Photo: LesAffaires.com

La Cour supérieure de Montréal autorise un recours collectif contre la chaîne de pharmacies Pharmaprix au nom de 1,4 million détenteurs de la carte de fidélité Optimum.


Les détenteurs de la carte qui offre des réductions sur les achats ont vu la valeur de leurs points OPTIMUM chuter de façon importante depuis le 1er juillet, souligne dans un communiqué le cabinet d’avocats Sylvestre Fafard Painchaud, qui pilote le recours collectif demandé par Option Consommateurs.


Option consommateurs déplore que depuis le 1er juillet 2010, il faut plus de points afin d'obtenir un rabais avec la carte OPTIMUM. Selon l'organisme de défense des consommateurs, il faut désormais accumuler 8 000 points Optimum pour avoir droit à un rabais de 10$, alors qu'il en fallait 7 000 avant le 1er juillet 2010.


Le recours collectif vise à compenser les membres pour la perte de valeur de leurs points ainsi qu'à rétablir l'ancien barème de points.


Le cabinet d’avocats souligne qu’un second procès se tiendra d'ici environ deux ans afin de déterminer ce que les consommateurs auront droit d'obtenir comme dédommagement. Les consommateurs n'ont pas à s'inscrire au recours collectif, puisqu'ils y sont automatiquement inclus.


Pharmaprix est une propriété de Shoppers Drug Mart, plus importante chaîne de pharmacies au Canada.


Lisez l'article : Pharmaprix: recours collectif concernant la carte Optimum

Sur le même sujet

Détaillants, ne touchez pas à mon programme de fidélisation

Mis à jour le 21/07/2013

Les détaillants canadiens ont passé des années à inculquer le concept des cartes de ...

Du marketing à petit budget pour votre commerce

Mis à jour le 08/05/2013

BLOGUE. Après avoir enregistré des chiffres décevants en 2012 (croissance des ventes de 1,4 % ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Poutine joue à la roulette russe

20/12/2014 | François Normand

ANALYSE. La politique étrangère de Vladimir Poutine risque de plonger la Russie dans une longue crise économique.

Hausse des tarifs des CPE: pas de solutions fiscales miracles, mais ...

20/12/2014 | Stéphane Rolland

Voici quelques solutions fiscales pour atténuer l’impact de la hausse des frais de garde décrétée par Québec.

Combien ça coûte un bar chez soi?

Édition de Novembre 2014 | Steeve Proulx

S'équiper pour veiller tard, ça revient à combien ?