Canada Goose s'installe sur Sainte-Catherine Ouest

Publié le 25/09/2018 à 14:25

Canada Goose s'installe sur Sainte-Catherine Ouest

Publié le 25/09/2018 à 14:25

Par Martin Jolicoeur

L'intersection des rues Peel et Sainte-Catherine, choisie par Canada Goose, serait fréquentée par 55 000 consommateurs potentiels par jour. Photo: Martin Jolicoeur, Les Affaires.

C’est confirmé. Canada Goose ouvrira sa première boutique montréalaise dans l’espace anciennement occupé par HMV, à l’intersection des rues Sainte-Catherine Ouest et Peel.


D’une superficie de 8000 pi2, le local commercial était resté vacant depuis que le disquaire américain avait fermé boutique il y a un peu plus d'un an. Fréquenté par 55 000 passants par jour, cet emplacement est parmi les plus prisés et dispendieux de la métropole.


Le manufacturier canadien de manteaux d’hiver a placardé depuis peu les vitrines du bâtiment emblématique, promettant une ouverture pour l’automne. Outre Canada Goose, l’intersection réunie notamment les H&MAmericain Eagle et Roots, particulièrement apprécié des touristes.


En juin dernier, Canada Goose avait dévoilé son intention d’ouvrir une première boutique à Montréal. Cette dernière aura la particularité d’être équipée d’une chambre froide où les clients seront en mesure de tester leurs manteaux à une température de -25 degrés Celsius.


À la Bourse de Toronto, l'action de Canada Goose a progressé de plus 85% depuis le début de l'année.


Il y a deux ans, Kanuk, son concurrent local dans le créneau des manteaux d’hivers, avait aussi équipé sa boutique revampée de la rue Rachel, à Montréal, d’une telle chambre froide. Pour l’occasion, l’entreprise s'était associée au designer de mode Philippe Dubuc. Ce partenariat ponctuel n’a pas eu de suite.


En juin 2017, Les Affaires levait le voile sur l’ouverture d’une nouvelle manufacture de manteaux Canada Goose à Boisbriand, au Québec. L’usine de 95 000pi2 s’ajoutait à ses installations manufacturières de Toronto et Winnipeg, en plus de permettre l’embauche de 300 travailleurs québécois. 


Inscrite à la Bourse de Toronto depuis 2017, le titre de Canada Goosese négociait à 75,14$, ou 0,11% peu avant 14 heures, mardi 25 septembre 2018. Depuis le début de l’année, la valeur de l’action a progressé de 85,03%.


Lisez mes derniers textes / Rejoignez-moi sur Linkedin / Suivez-moi sur Twitter 


image

Sécurité alimentaire

Mardi 13 novembre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Les pros sont encore plus prudents

Découvrez comment les gestionnaires avaient échafaudé leur portefeuille à l'arrivée de l'automne.

«Dieselgate»: Opel rattrapé à son tour par la justice

11:17 | AFP

Le constructeur automobile est accusé d’avoir «mis en circulation des voitures avec un logiciel illégalement manipulé».

À la une

Les pros sont encore plus prudents

Découvrez comment les gestionnaires avaient échafaudé leur portefeuille à l'arrivée de l'automne.

La santé publique se prépare à la légalisation du cannabis

14:05 | AFP

L'entrée en vigueur de la légalisation du cannabis suscite toujours de vives inquiétudes.

Pas un jeu d'enfant, les enjeux légaux reliés au cannabis

Édition du 06 Octobre 2018 | Simon Lord

Malgré la légalisation, les producteurs ne sont pas à court d'aspects légaux à comprendre.