Best Buy forcée d'afficher une perte

Publié le 20/11/2012 à 12:30, mis à jour le 20/11/2012 à 12:37

Best Buy forcée d'afficher une perte

Publié le 20/11/2012 à 12:30, mis à jour le 20/11/2012 à 12:37

Par La Presse Canadienne

La chaîne de magasins d'articles électroniques Best Buy a dévoilé de nouveaux résultats financiers décevants mardi, affichant une perte pour son troisième trimestre, coulé par le recul des ventes et les charges liées à sa restructuration.


Son action cédait mardi midi plus de 11 pour cent à la Bourse de New York, touchant du coup son plus bas niveau en plus d'une décennie.


La société de Richfield, au Minnesota, qui exploite aussi la bannière Future Shop au Canada, éprouve des difficultés à s'adapter au déclin de ses activités, attribuable entre autres à la concurrence croissante des détaillants en ligne et des magasins à bas prix.


En outre, les goûts des consommateurs migrent des produits plus rentables _ les téléviseurs et les ordinateurs de bureau _ vers des articles qui le sont moins, comme les téléphones intelligents et les tablettes électroniques.


Best Buy doit aussi contrer la lourde tendance des consommateurs qui visitent ses établissements pour examiner les produits "de visu" et finalement en faire l'achat ailleurs.


Le chef de la direction de l'entreprise, Hubert Joly _ un spécialiste des redressements appelé en renfort en août _ a jugé que les résultats du troisième trimestre étaient "clairement insatisfaisants". Selon lui, ces chiffres ne font que raffermir le sentiment d'urgence au sein de la société.

Sur le même sujet

Best Buy congédie 1000 employés

30/01/2014 | lesaffaires.com

L’explosion des ventes en ligne aura eu raison des nerfs des détaillants.

Ă€ suivre mardi: RĂ©sultats de George Weston, Sears Canada, Best Buy et Home Depot

19/11/2013

Voici les principaux événements économiques, financiers et politiques qui se dérouleront en ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le déplorable évitement fiscal de la fausse québécoise Valeant

BLOGUE. Temps de se réjouir de l'émergence d'un fleuron québécois? Plutôt celui de pleurer de déception.

Attraction achète 5 stations de radio

Les Affaires a appris que le holding de divertissement culturel présidé par Richard Speer achète Réseau des Appalaches.

Allergan riposte à Valeant en adoptant une pilule empoisonnée

Le fabricant du botox Allergan n’a pas l’intention d’accepter l’offre d’achat non ...