Avec 81% d'alcool, cette vodka ontarienne ne doit pas être consommée

Publié le 03/03/2017 à 12:02

Avec 81% d'alcool, cette vodka ontarienne ne doit pas être consommée

Publié le 03/03/2017 à 12:02

Plus de 600 bouteilles de Georgian Bay ont dû être rappelées car elles présentaient une teneur en alcool estimée à haut risque.


Normalement moelleuse et crémeuse, cette vodka artisanale ontarienne doit offrir de «délicats arômes de sucre blanc et de pin avec une finale chaleureuse de persistance moyenne». Et ce, pour moins de 40 dollars.


Mais l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a recommandé ce vendredi aux consommateurs de jeter la bouteille ou de la rapporter au magasin. L'Agence a découvert que le taux d'alcool était nettement supérieur aux 40% affichés sur l'étiquette. La vodka présentait en fait «une teneur en alcool par volume de 81%», a détaillé l'ACIA.


Les formats incriminés (750 ml, code Batch 19, CUP 6 27843 36216 6) ont été embouteillés «avant la dilution requise pour atteindre la teneur en alcool par volume de 40% qui est indiquée», selon l'avis de rappel du gouvernement.


Ce produit rappelé est «à haut risque» et «ne doit pas être consommé», prévient l'ACIA. Le lot concerné de 654 bouteilles a été retiré des rayons des magasins de la régie provinciale des alcools de l'Ontario (LCBO).


«Une boisson ayant un taux d'alcool de 80% pourrait causer de sévères troubles de santé», a prudemment rappelé la LCBO qui a le monopole de la vente d'alcools forts dans la province canadienne la plus peuplée.


Le gouvernement tient à préciser néanmoins qu'aucun «cas de maladie associé à la consommation de ce produit n'a été signalé».


En 2011 et 2015, des boissons alcoolisées à base de vodka avaient également été rappelées à la suite de la détection de morceaux de verre dans certaines bouteilles par les autorités canadiennes.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

La Cour maintient les barrières interprovinciales pour les ventes d’alcool

Le plus haut tribunal au pays, donc, ne «libère pas la bière» comme certains l'espéraient.

Comment l'alcool québécois s'en sort face aux géants du secteur

Édition du 03 Décembre 2016 | Jean-François Venne

Où en est la production d'alcool au Québec ? Le marché se transforme et de petits acteurs tentent d'y faire leur place.

OPINION Alcool: comment les herbes et les épices québécoises tirent leur épingle du jeu
Édition du 03 Décembre 2016 | Jean-François Venne
Du houblon et des vignes locales
Édition du 03 Décembre 2016 | Jean-François Venne
L'aventure douce-amère d'une bière québécoise aux États-Unis
14/06/2016 | Matthieu Charest

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: