Après XL Foods, une autre usine albertaine de viande dans l'eau chaude

Publié le 23/11/2012 à 07:01, mis à jour le 23/11/2012 à 07:11

Après XL Foods, une autre usine albertaine de viande dans l'eau chaude

Publié le 23/11/2012 à 07:01, mis à jour le 23/11/2012 à 07:11

Par La Presse Canadienne

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a suspendu, jeudi, le permis d'exploitation de l'usine de transformation de viande Capital Packers. Photo: Bloomberg

Moins de deux mois après que les autorités aient exigé la fermeture de l'usine XL Foods, à l'origine d'un rappel massif de produits possiblement contaminés à l'E. coli, une autre entreprise albertaine spécialisée dans la transformation de viande accuse d'importants problèmes de sécurité alimentaire.


L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a suspendu, jeudi, le permis d'exploitation de l'usine de transformation de viande Capital Packers Inc., située à Edmonton, en Alberta.


L'ACIA a déterminé que l'établissement n'appliquait pas des contrôles adéquats pour assurer la salubrité des aliments de manière fiable et constante. L'entreprise n'a pas corrigé les lacunes relevées lors d'inspections antérieures de l'agence.


Tous les produits se trouvant actuellement à l'établissement sont détenus et contrôlés par l'ACIA. De plus, l'Agence canadienne d'inspection des aliments effectue une enquête sur la salubrité des aliments pour déterminer si des produits expédiés de l'établissement posaient des risques potentiels pour les consommateurs, en particulier la contamination à la Listeria monocytogenes.


Le public sera alerté si des aliments insalubres ont été mis en marché.


L'entreprise Capital Packers Inc. ne pourra reprendre ses activités jusqu'à ce qu'elle ait mis en oeuvre toutes les mesures correctives nécessaires.


Lisez XL Foods: les nouveaux dirigeants promettent une nouvelle culture

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Ottawa donne son feu vert au projet d'oléoduc Northern Gateway

Le gouvernement fédéral donne son feu vert conditionnel au projet Northern Gateway, un oléoduc ...

L'Alberta devrait dominer en matière de croissance, affirme le Conference Board

L'Alberta devrait mener les provinces de l'Ouest canadien et le reste du pays en matière de croissance ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bombardier: le premier opérateur du CSeries recule

L’incertitude entourant la CSeries pousse le transporteur inaugural de l'avion à repousser le calendrier de livraisons.

Porter veut vendre son aérogare à l'aéroport Billy Bishop de Toronto

Porter chercherait à vendre le terminal et son bail, qui court jusqu'en 2032, pour 500 millions de dollars.

Ottawa veut mettre fin aux frais des factures papiers

16:13

Malgré l'exemption des frais pour les factures papiers pour quelques clients convenue par les grandes ...