Addition Elle tente une percée aux États-Unis

Publié le 12/09/2017 à 11:58

Addition Elle tente une percée aux États-Unis

Publié le 12/09/2017 à 11:58

Par Martin Jolicoeur

La mannequin vedette Ashley Graham défile pour Addition Elle à New-York. (Photo: Addition Elle)

La montréalaise Reitmans profite cette semaine de la tenue de la Semaine de la mode à New York pour tenter de propulser sa marque Addition Elle en territoire américain.


Le détaillant canadien, qui se spécialise dans la vente de vêtements pour femmes de tailles fortes, invite les New-yorkaises depuis hier à visiter une boutique éphémère et à passer leurs commandes par l’intermédiaire d’un nouveau site web américain.


Située au 134, Fifth Avenue, au cœur du Flat Iron District de Manhattan, la boutique lui offre la possibilité d’exposer les tenues présentées lors des défilés de la Semaine. Si Addition Elle participe pour la première fois à cet événement mode annuel, la grand messe de l’industrie de la mode aux «États-Unis, c’est la première fois qu’elle voit ses tenues présentées dans le cadre de ses défilés.


«Nous avons un grand nombre de fans provenant des médias sociaux aux États-Unis qui réclament depuis longtemps de pouvoir accéder à nos produits. La boutique éphémère constitue une occasion unique d’augmenter notre empreinte aux États-Unis», a expliqué Roslyn Griner, vice-présidente, marketing et présentation visuelle du détaillant.


Addition Elle est une division de la canadienne Reitmans Ltée (Tor. : RET-A). L’entreprise de Montréal compte 8 000 employés et exploite 664 magasins de six enseignes différentes. Outre Addition Elle, elle exploite les enseignes Reitmans, Penningtons, RW&Co, Thyme Maternité et Hyba.


Pour l’accompagner dans cette percée, Addition Elle s’est adjoint les service de la mannequin vedette, Ashley Graham, suivie par des millions de fans aux États-Unis, tant sur Instagram que sur Facebook. En outre, Addition Elle a collaboré à la création de sa marque éponyme, les lingeries Ashley Graham.


Cette populaire ligne de lingerie, déjà vendue chez Nordstrom et Dillard’s, fera aussi son entrée dans 50 boutiques Macy’s aux États-Unis à compter de l’automne. Ailleurs, la marque vedette d’Addition Elle se trouve aussi en Europe, chez Navabi et Ellos, ainsi qu’en Australie, sur les tablettes de City Chic.


Le marché tailles plus demeure un marché mal desservi aux États-Unis comme ailleurs, de manière générale, soutient Katia Reyburn, responsable des communications d’Addition Elle. «Nous sommes convaincus que nous constituons une excellente alternative pour répondre à ce besoin criant.»


Adition Elle profite également de l’événement pour présenter une nouvelle collection issue de sa première collaboration avec Jordyn Woods, «icône de la mode de rue» et une des vedettes de l’émission Life of Kylie, produite par la franchise Kardashian


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier

Sur le même sujet

Aliments: les consommateurs n'ont plus confiance

22/09/2017 | Martin Jolicoeur

Et à défaut de s’y attaquer sérieusement, l’industrie devra apprendre à vivre avec l’imposition de nouveaux contrôles.

Toys R Us contrainte de déposer le bilan

18/09/2017 | lesaffaires.com

La chaîne de magasins s'est mise en faillite ce lundi pour mieux redresser sa périlleuse situation financière.

À la une

«C'est une des choses qui tuent les studios de jeux vidéo»

25/09/2017 | Denis Lalonde

Voici la réalité des studios indépendants, ou indies, dans le jargon de l'industrie...

Sans le savoir, ce PDG québécois vient de se lancer un ultimatum

Édition du 16 Septembre 2017 | Yannick Clérouin

CHRONIQUE. J'ai une suggestion pour le patron de ProMetic, qui juge son entreprise sous-évaluée...

Le Québec, terreau fertile pour un leader populiste?

25/09/2017 | Olivier Schmouker

Aujourd'hui, 2 Québécois sur 3 se disent prêts à voter pour un leader populiste, selon un sondage Crop-Cogeco.