La lente agonie des pharmas québécoises

Publié le 13/01/2012 à 11:34, mis à jour le 16/01/2012 à 11:26

La lente agonie des pharmas québécoises

Publié le 13/01/2012 à 11:34, mis à jour le 16/01/2012 à 11:26

Par Thomas Cottendin

[Photo : Bloomberg]

L’industrie pharmaceutique, qui compte une vingtaine de sièges sociaux de firmes internationales dans la belle province, a déjà été un des fleurons de l’économie québécoise vers la fin des années 1990.


Mais depuis dix ans, le secteur a perdu beaucoup de poids, subissant une longue agonie qui a débuté avec la vente du joyau BioChem Pharma à Shire, en 2001. Fermetures d'usine, mises à pied, ventes de sociétés prometteuses...le secteur n'a cessé de subir des revers depuis. Au cours des deux dernières semaines, plus de 200 coupes dans les effectifs des pharmas québecoises ont été annoncées.


Les statistiques compilées par Industrie Canada montrent que le nombre total d’employés dans la fabrication de produits pharmaceutiques et de médicaments a progressé de 2,9% entre 2000 et 2009 au Canada, passant de 22 326 à 29 832 travailleurs.


Selon les estimations de Pharmabio Développement, le comité sectoriel de main-d'oeuvre des industries des produits pharmaceutiques et biotechnologiques du Québec, le secteur employait environ 18 000 salariés en 2011.


La recherche clinique à contrat et les pharmaceutiques innovatrices sont les plus grands employeurs de l’industrie, et c’est bien là que le bât blesse. Selon un rapport de la Chambre de commerce du Canada, le risque de perdre des emplois est bien réel si les pharmaceutiques ne protègent pas mieux leurs brevets.


Sur le même sujet

À suivre jeudi: Résultats de Bombardier, George Weston, Mega Brands, ArcelorMittal, Uni-Sélect

Mis à jour le 31/10/2013

Voici les principaux événements économiques, financiers et politiques qui se dérouleront en ...

AstraZeneca allonge 1G$ pour un spécialiste des maladies respiratoires

10/06/2013

Cherchant à mettre la main sur de nouvelles molécules potentiellement lucratives pour compenser la perte ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Une correction du secteur de l'habitation ferait mal à l'économie, selon la BMO

Une correction soudaine et prononcée du secteur de l'habitation pourrait avoir un impact dévastateur sur ...

L'Union des consommateurs réclame un recours collectif contre Telus

L'UDC reproche à Telus sa décision de migrer unilatéralement tous les abonnés de Public Mobile sur son réseau 4G.

Bourses: les marchés avancent sans enthousiasme

17:02 | LesAffaires.com et AFP

Les Bourses nord-américaines ont connu une séance contrastée. Alors que Toronto pouvait surfer sur ...