Premier coup de frein en 5 ans pour les ventes automobiles

Publié le 04/07/2018 à 17:30

Premier coup de frein en 5 ans pour les ventes automobiles

Publié le 04/07/2018 à 17:30

Par La Presse Canadienne

Pour la première fois en cinq ans, les ventes de véhicules automobiles pour les six premiers mois de l'année n'ont pas progressé par rapport à l'année précédente au Canada, a indiqué mercredi la firme DesRosiers Automotive Consultants.


Le groupe spécialisé dans le marché automobile du pays a dénombré 1 036 677 ventes de véhicules automobiles légers au Canada depuis le début de 2018, ce qui représentait une baisse de 0,2 pour cent par rapport aux ventes cumulatives records de 1 039 068 véhicules pour la même période en 2017.


Il s'agissait du premier déclin en données cumulatives depuis un début d'année depuis mars 2013. En outre, la baisse des ventes de juin par rapport au même mois l'an dernier représentait le quatrième recul mensuel consécutif pour les ventes d'une année à l'autre. 


Les ventes de véhicules neufs se sont chiffrées à 200 156 véhicules en juin, en baisse de 1,6 pour cent par rapport à l'an dernier. Un gain de 1,4 pour cent des ventes de véhicules utilitaires légers a été plus que contrebalancé par le déclin de huit pour cent des ventes de voitures automobiles.


General Motors est le seul constructeur automobile à avoir affiché une croissance de ses ventes au Canada par rapport à l'an dernier, avec une hausse de 1,8 pour cent. Ses 27 638 véhicules vendus l'ont cependant laissé derrière Ford du Canada, qui a écoulé 31 179 véhicules le mois dernier. Fiat Chrysler s'est installé au troisième rang avec un total de 22 479 véhicules vendus.


DesRosiers a souligné que les constructeurs Genesis, Volvo, Smart et Land Rover, avaient enregistré en juin des croissances de plus de 20 pour cent de leurs ventes.


 


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Politique commerciale de Trump : et si le pire était à venir?

22/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Trois enjeux pourraient avoir un impact majeur sur les entreprises et les investisseurs canadiens.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/02/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?