Le tour du concessionnaire : Pierre Deragon, Cowansville


Édition du 18 Juin 2016

Lorsqu'un concessionnaire automobile décide de déménager, il le fait habituellement pour moderniser ses infrastructures, pour accroître sa visibilité auprès de sa clientèle et pour augmenter ses ventes. Dans le cas de Pierre Deragon, à Cowansville, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Ford va tester sur route des voitures autonomes en Chine

31/10/2018 | AFP

La circulation sur route de voitures autonomes devrait débuter « d’ici la fin de l’année ».

Que feront les voitures autonomes en situation de vie ou de mort?

24/10/2018 | AFP

Des scientifiques ont sondé plus de 2M d'internautes sur le choix qu'ils feraient lorsqu'une collision est inévitable.

À la une

Bourse : le pire est-il passé?

BLOGUE. Un stratège de Montréal nous livre ses repères pour le S&P 500, les puces américains et le pétrole canadien.

Metro reprend les rachats d'actions

Après une pause d’un an pour rembourser de la dette, l’épicier relance son programme de rachat d’actions.

Lune Rouge et Reflector Entertainment : «le jeu, c'est bien plus que de la vidéo»

BLOGUE. Guy Laliberté et Alexandre Amancio comptent mêler films, jeux vidéo, bandes dessinées et... votre cerveau!