Le tour du concessionnaire : Pierre Deragon, Cowansville


Édition du 18 Juin 2016

Lorsqu'un concessionnaire automobile décide de déménager, il le fait habituellement pour moderniser ses infrastructures, pour accroître sa visibilité auprès de sa clientèle et pour augmenter ses ventes. Dans le cas de Pierre Deragon, à Cowansville, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le rival chinois de Tesla perd des plumes lors de son démarrage

Mis à jour le 12/09/2018 | AFP

Après le lancement d’un premier 4x4 urbain électrique, NIO avait annoncé vouloir le commercialiser dès 2020 aux É-U.

Québec solidaire veut interdire les véhicules à essence

Seul l'achat de véhicules hybrides ou électriques serait autorisé à partir de 2030.

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: