Incendies de moteurs: BMW poursuivi par des propriétaires

Publié le 09/08/2018 à 07:03

Incendies de moteurs: BMW poursuivi par des propriétaires

Publié le 09/08/2018 à 07:03

Par AFP

Présentation du vice-président en charge de la qualité chez BMW, John Ebenbichler [Photo: Getty Images]

Un groupe de propriétaires sud-coréens de BMW a déposé une plainte au pénal contre le constructeur de voitures allemand jeudi, l'accusant d'avoir tardé à rappeler plus de 100.000 véhicules dont les moteurs risquent de prendre feu, a annoncé leur avocat.


L'avocat Ha Jong-sun a précisé avoir déposé une plainte au pénal contre six personnes dont un dirigeant du groupe allemand, le vice-président en charge de la qualité John Ebenbichler, à la demande de 20 propriétaires de BMW et d'une victime de l'incendie d'un moteur BMW.


Plus de 30 voitures du constructeur allemand -- essentiellement des berlines 520d -- ont pris feu cette année en Corée du Sud. Un avis de rappel des véhicules avait été publié seulement le mois dernier, un délai qui fait déjà l'objet d'un contentieux avec le gouvernement sud-coréen.


BMW a présenté ses excuses lundi pour ces incendies, incriminant un composant défectueux destiné à réduire les émissions des moteurs diesels. Une justification qui n'a pas suffi à apaiser la colère des clients, qui jugent que la réponse du constructeur automobile a été trop lente.


John Ebenbichler a indiqué aux journalistes qu'un problème avec le composant avait été identifié dès 2016, mais que la cause des incendies n'avait pu être confirmée qu'en juin cette année.


«Il est difficile de croire que BMW a mis deux ans à déterminer la cause des incendies de moteurs (...) Une enquête pénale est nécessaire pour trouver des preuves d'une dissimulation», a déclaré M. Ha à l'AFP.


Les faits incriminés, s'ils sont avérés, seraient passibles de 10 ans de prison et d'une amende de 100 million de won (77.126 euros) d'après les lois en vigueur en Corée du Sud.


Le constructeur automobile est déjà confronté à un recours collectif au civil dans le sud du pays, initié par 17 clients qui réclament des dommages et intérêts, selon M. Ha.


Les images de BMW prenant feu ont fait les gros titres en Corée du Sud, où six voitures importées sur dix viennent d'Allemagne, certains parkings refusant l'entrée aux véhicules par peur qu'ils ne prennent feu.


Le problème n'est pas spécifique à la Corée: un porte-parole du constructeur allemand a annoncé mercredi le rappel de 323.700 véhicules diesel en Europe, dont 23.500 en France, pour des raisons similaires.


Le porte-parole avait assuré que le «problème matériel» à l'origine du rappel n'avait rien à voir avec l'enquête pénale dont le groupe est l'objet en Allemagne, pour des soupçons de manipulation des émissions de milliers de voitures diesel.


 

À suivre dans cette section


image

Sécurité alimentaire

Mardi 13 novembre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Fiat Chrysler devient partenaire de BMW et Intel dans la voiture autonome

Ça s'ajoute à l'entente déjà existante entre Fiat-Chrysler et Google.

DJ et autres effets WOW pour vendre des «chars» aux milléniaux

Édition du 17 Juin 2017 | Claudine Hébert

Parce que les milléniaux préfèrent le transport en commun, Uber, l'économie de partage et ...

OPINION Elle s'auto-équilibre, pas besoin de casque: BMW rêve la moto du futur
12/10/2016
Des modèles pour chaque besoin
Édition du 17 Septembre 2016 | Alain Morin
BMW M2 2016 : la petite brute
Édition du 20 Août 2016 | Michel Deslauriers

À la une

La santé publique se prépare à la légalisation du cannabis

Il y a 54 minutes | AFP

L'entrée en vigueur de la légalisation du cannabis suscite toujours de vives inquiétudes.

Pas un jeu d'enfant, les enjeux légaux reliés au cannabis

Édition du 06 Octobre 2018 | Simon Lord

Malgré la légalisation, les producteurs ne sont pas à court d'aspects légaux à comprendre.

Cannabis: la distribution, un défi additionnel

Édition du 06 Octobre 2018 | Simon Lord

Les producteurs de cannabis québécois se préparent à livrer leur marchandise, mais la distribution demeure un défi.