Sévère correction pour Bombardier à la Bourse de Toronto

Publié le 01/04/2010 à 16:07

Sévère correction pour Bombardier à la Bourse de Toronto

Publié le 01/04/2010 à 16:07

Par Martin Jolicoeur

La montréalaise Bombardier a essuyé un recul important de ses bénéfices net au dernier trimestre. Photo : Bloomberg

Le titre de Bombardier a connu une chute abrupte de sa valeur aujourd'hui à Toronto, après la divulgation de résultats en forte baisse tant pour le quatrième trimestre que pour l’ensemble de l’exercice 2010.


PLUS : Bombardier: recul des bénéfices de 43% au dernier trimestre


PLUS : De nouvelles mises à pied possibles chez Bombardier Aéronautique


PLUS: Des compressions à venir chez Bombardier Transports


Le titre de Bombardier a terminé la journée à 5,71$ l’action, comparativement à 6,05$ à l’ouverture de la Bourse de Toronto. Le titre de la compagnie montréalaise aura donc chuté de 52 cents, ou 8,35%.


Bombardier a divulgué ce matin des bénéfices en baisse de 43% pour le quatrième trimestre et de 23,9% pour l’ensemble de l’exercice 2010, se terminant le 31 janvier dernier.


Hier, le titre de Bombardier a gagné 0,12$ , en hausse de 1,96%. Au cours des 52 dernières semaines, le titre de la québécoise a tombé à une valeur plancher de 2,90$ et s’est élevé à un plafond de 6,24$.


 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Dubaï, un salon historique pour Boeing

20/11/2013

Le constructeur aéronautique américain Boeing a annoncé avoir engrangé au total des ...

Salon de Dubaï: Emirates passe des commandes gigantesques pour servir ses ambitions

Mis à jour le 18/11/2013

150 Boeing 777X, 50 Airbus A380: avec ces commandes gigantesques, Emirates entend poursuivre son développement ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Telus achète Mobilicity, prise trois

20/04/2014

Telus a déjà tenté par deux fois d'acheter le petit fournisseur.