Les profits de EADS s'effondrent

Publié le 27/02/2013 à 10:47

Les profits de EADS s'effondrent

Publié le 27/02/2013 à 10:47

Par La Presse Canadienne

Le profit de la société mère d'Airbus a plongé de 47 % au quatrième trimestre, quand EADS a épongé des charges importantes au sein de ses divisions des hélicoptères et des produits électroniques militaires.


Le géant de l'aéronautique a affiché un bénéfice trimestriel de 425 millions $ US, comparativement à 799 millions $ US un an plus tôt.


Pour l'exercice, son profit s'améliore de 19 pour cent à 1,6 milliard $ US, contre 1,34 milliard $ US l'année précédente.


Ses revenus trimestriels se sont appréciés de 17 pour cent à 25,1 milliards $ US.


La hausse s'est chiffrée à 36 pour cent au sein de la division Airbus, qui a vu ses revenus passer de 377,2 millions $ US à 513 millions $ US. Les commandes d'avions civils ont généré des revenus de 236,7 millions $ US, contre 65 millions $ US pour les commandes militaires.


Toutefois, EADS a épongé une perte de 258,4 millions $ US chez Cassidian, son sous-traitant de produits électroniques militaires. Chez Eurocopter, la renégociation de contrats avec des clients gouvernementaux a entraînée une perte de 130,5 millions $ US.


EADS s'attend à vendre environ 700 avions commerciaux en 2013.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Bombardier lance le Challenger 650 pour garder la lancée du 605

20/10/2014

Afin de garder sa position de tĂȘte dans les jets d'affaires de moyenne catĂ©gorie, Bombardier lance un 605 amĂ©liorĂ©.

Le drone spatial top secret de l'US Air Force va revenir sur terre

14/10/2014 | AFP

Le drone spatial secret de l'armée de l'air américaine, qui selon les experts pourrait inaugurer une ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut Ă©viter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le gĂ©ant Procter & Gamble a annoncĂ© qu’il comptait se sĂ©parer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face Ă  leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-SĂ©lect.