Les profits de EADS s'effondrent

Publié le 27/02/2013 à 10:47

Les profits de EADS s'effondrent

Publié le 27/02/2013 à 10:47

Par La Presse Canadienne

Le profit de la société mère d'Airbus a plongé de 47 % au quatrième trimestre, quand EADS a épongé des charges importantes au sein de ses divisions des hélicoptères et des produits électroniques militaires.


Le géant de l'aéronautique a affiché un bénéfice trimestriel de 425 millions $ US, comparativement à 799 millions $ US un an plus tôt.


Pour l'exercice, son profit s'améliore de 19 pour cent à 1,6 milliard $ US, contre 1,34 milliard $ US l'année précédente.


Ses revenus trimestriels se sont appréciés de 17 pour cent à 25,1 milliards $ US.


La hausse s'est chiffrée à 36 pour cent au sein de la division Airbus, qui a vu ses revenus passer de 377,2 millions $ US à 513 millions $ US. Les commandes d'avions civils ont généré des revenus de 236,7 millions $ US, contre 65 millions $ US pour les commandes militaires.


Toutefois, EADS a épongé une perte de 258,4 millions $ US chez Cassidian, son sous-traitant de produits électroniques militaires. Chez Eurocopter, la renégociation de contrats avec des clients gouvernementaux a entraînée une perte de 130,5 millions $ US.


EADS s'attend à vendre environ 700 avions commerciaux en 2013.

Sur le même sujet

Ce qui empĂȘche les compagnies aĂ©riennes de dormir

Édition du 20 Décembre 2014 | Martin Jolicoeur

Profitant de la chute du prix du carburant, l’industrie du transport aĂ©rien entame la prochaine ...

Enjeu 1 - Un avion de passagers pris pour cible

Édition du 20 Décembre 2014 | Martin Jolicoeur

Depuis les attentats du 11-Septembre 2001, Ă  New York et Ă  Washington, on sait que des avions civils, une ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Hausse des tarifs des CPE: pas de solutions fiscales miracles, mais ...

Voici quelques solutions fiscales pour attĂ©nuer l’impact de la hausse des frais de garde dĂ©crĂ©tĂ©e par QuĂ©bec.

Poutine joue Ă  la roulette russe

ANALYSE. La politique Ă©trangĂšre de Vladimir Poutine risque de plonger la Russie dans une longue crise Ă©conomique.

Donner, ça se calcule

Édition de Novembre 2014 | Dominique Froment

Les dons spontanés, c'est bon pour le moral, mais ce n'est pas la meilleure façon de soutenir une ...