Les profits de EADS s'effondrent

Publié le 27/02/2013 à 10:47

Les profits de EADS s'effondrent

Publié le 27/02/2013 à 10:47

Par La Presse Canadienne

Le profit de la société mère d'Airbus a plongé de 47 % au quatrième trimestre, quand EADS a épongé des charges importantes au sein de ses divisions des hélicoptères et des produits électroniques militaires.


Le géant de l'aéronautique a affiché un bénéfice trimestriel de 425 millions $ US, comparativement à 799 millions $ US un an plus tôt.


Pour l'exercice, son profit s'améliore de 19 pour cent à 1,6 milliard $ US, contre 1,34 milliard $ US l'année précédente.


Ses revenus trimestriels se sont appréciés de 17 pour cent à 25,1 milliards $ US.


La hausse s'est chiffrée à 36 pour cent au sein de la division Airbus, qui a vu ses revenus passer de 377,2 millions $ US à 513 millions $ US. Les commandes d'avions civils ont généré des revenus de 236,7 millions $ US, contre 65 millions $ US pour les commandes militaires.


Toutefois, EADS a épongé une perte de 258,4 millions $ US chez Cassidian, son sous-traitant de produits électroniques militaires. Chez Eurocopter, la renégociation de contrats avec des clients gouvernementaux a entraînée une perte de 130,5 millions $ US.


EADS s'attend à vendre environ 700 avions commerciaux en 2013.

Sur le même sujet

Un complexe héliportuaire de 22 M$ inauguré à Québec

Un complexe héliportuaire de calibre international prend son envol à Québec

Rolls-Royce sous enqu√™te aux √Čtats-Unis pour corruption

06/03/2014

Après le Royaume-Uni, les États-Unis enquêtent à leur tour sur des soupçons de ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Résultats en hausse, fractionnement de l'action: Apple surprend

16:58 | AFP

Apple a dévoilé bénéfice net pour le 2e trimestre en hausse de 7,1% à 10,22 G$US, ...

Conseil des ministres: Philippe Couillard place des médecins aux postes clés

La profession médicale est désormais aux commandes du Québec, alors que les trois ...

GE allongerait 13 milliards pour la française Alstom

Il y a 13 minutes | Dominique Beauchamp

Le conglomérat General Electric discute pour acquérir le géant de l’énergie et des trains Alstom pour 13 milliards