Le Canadien Benjamin Smith bientôt à la tête d'Air France-KLM?

Publié le 08/08/2018 à 12:26

Le Canadien Benjamin Smith bientôt à la tête d'Air France-KLM?

Publié le 08/08/2018 à 12:26

Par lesaffaires.com

[Photo: Air Canada]

Benjamin Smith, actuel numéro deux d'Air Canada, est le candidat préféré du comité de nomination, rapporte le quotidien français Le Monde.


Trois mois après la démission du PDG, le comité de nomination de la compagnie franco-néerlandaise aurait arrêté son choix sur le directeur de l'exploitation d'Air Canada.


Le candidat deviendrait directeur général du groupe Air France-KLM, qui se doterait d'un président non-exécutif.


Mais rien de définitif pour l’instant puisque le conseil d’administration n'a pas encore été réuni pour statuer.


Sur l'insistance des actionnaires américain (Delta Air lines) et chinois (China Eastern), le conseil d'Air France-KLM a décidé de s'ouvrir davantage à des profils internationaux, «un tabou jusqu'à présent pour le groupe», écrit Le Monde.


Nombre d'obstacles ont d’ailleurs été levés pour attirer les faveurs d’experts du secteur, poursuit le quotidien, rappelant que le mois dernier, le conseil d'administration a accepté de tripler la rémunération du futur patron à près de 3,8 millions de dollars canadiens.


Un mouvement qui ne sera pas du goût des employés alors que le personnel a multiplié les jours de grève pour obtenir une augmentation après des années de gel salarial. À ce propos, le précédent patron avait démissionné le 4 mai après une consultation du personnel sur un accord salarial, rejeté à 55,44%.


«Reste une question : M. Smith est-il en mesure de résoudre les difficultés actuelles d'Air France-KLM, confronté à la double concurrence des compagnies low cost et des compagnies du Golfe, tout en gérant un corps social déjà marqué par plusieurs années de restructuration», s’interroge Le Monde.


«Le visionnaire de l'expansion»


Benjamin (surnommé Ben) Smith est responsable des transports aériens et chef de l'exploitation chez Air Canada, où il est employé depuis 2002. 


Selon le site de la compagnie, il s'occupe «de l'ensemble des fonctions liées au service à la clientèle, aux affaires commerciales et à l'exploitation d'Air Canada dans le monde», ainsi que de la stratégie marketing et de «son rendement opérationnel et financier».


Il y est aussi décrit comme «le visionnaire de l'expansion stratégique et diversifiée du réseau mondial d'Air Canada», souligne l'AFP.


M. Smith a lancé la filiale à bas coût Air Canada Rouge et a été «le négociateur principal au cours des négociations collectives» avec les syndicats qui ont «mené à la conclusion d'accords historiques de dix ans».


 


image

Sécurité alimentaire

Mardi 13 novembre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Les billets d'avion sont 10% plus chers au troisième trimestre

Air Canada et WestJet ont augmenté leurs tarifs en juillet, principalement sur les vols intérieurs.

Crise financière: le coup de fouet dont avait besoin Air Canada

11/09/2018 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Le PDG d'Air Canada, Calin Rovinescu, revient sur les difficultés du transporteur en 2003 et 2009.

À la une

La santé publique se prépare à la légalisation du cannabis

14:05 | AFP

L'entrée en vigueur de la légalisation du cannabis suscite toujours de vives inquiétudes.

Pas un jeu d'enfant, les enjeux légaux reliés au cannabis

Édition du 06 Octobre 2018 | Simon Lord

Malgré la légalisation, les producteurs ne sont pas à court d'aspects légaux à comprendre.

Cannabis: la distribution, un défi additionnel

Édition du 06 Octobre 2018 | Simon Lord

Les producteurs de cannabis québécois se préparent à livrer leur marchandise, mais la distribution demeure un défi.