Fini la nostalgie, demande le PDG de Bombardier


Édition du 28 Octobre 2017

Les sentiments de nostalgie n'ont plus leur place au Québec. Plutôt que de regretter la prise de contrôle de la CSeries par Airbus, les Québécois devraient au contraire en être fiers. C'est du moins le message que le président et chef de la direction de Bombardier, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À surveiller: Bombardier, BlackBerry et Apple

20/09/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Bombardier, BlackBerry et Apple?

À surveiller: Couche-Tard, Dollarama, Bombardier

Que faire avec les titres de d’Alimentation Couche-Tard, Dollarama et Bombardier?

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: