Desjardins veut se rapprocher de ses caisses

Publié le 15/05/2009 à 00:00

Desjardins veut se rapprocher de ses caisses

Publié le 15/05/2009 à 00:00

Par Léonie Laflamme Savoie

Cette restructuration devrait lui permettre d’épargner près de 150 millions de dollars. Le Mouvement Desjardins éliminera ainsi près de 900 postes au cours des trois prochaines années.



Le porte-parole du Mouvement, André Chapleau, a indiqué à La Presse que 300 postes seront éliminés chaque année d'ici le 31 mars 2011. Toutefois, Desjardins a l'intention de réduire son personnel par des mises à la retraite ou des départs volontaires.



Ainsi, Desjardins regroupera au sein de chacun de ces secteurs toutes les équipes œuvrant dans ces domaines spécifiques. Desjardins compte tirer des gains de performance importants grâce aux synergies qui découleront de ce regroupement d'expertises.


Desjardins créé également quatre fonctions : finances et trésorerie, gestion des risques, capital humain et culture ainsi que technologie et opérations. On regroupera dans ces différentes fonctions les équipes concernées afin de consolider les expertises et d'optimiser davantage leur performance. Un nouveau secteur sera également créé, il sera appelé «stratégie, performance et développement».


Cette réorganisation s'inscrit dans le cadre du plan d'évolution de Desjardins lancé par la présidente et chef de la direction, Monique F. Leroux, à l'automne dernier. Ce plan prévoit que le Mouvement doit se rapprocher davantage de ses caisses qui sont «sa force motrice».


Les différents départements des communications seront d’ailleurs fusionnés en un seul afin de permettre de «renforcer la cohérence des communications (internes et externes)».


Nominations en série


Bruno Morin, actuel directeur général de la Caisse centrale Desjardins, est nommé premier vice-président et directeur général, gestion du patrimoine et assurance vie. Normand Desautels prend la tête d’un autre nouveau secteur et devient premier vice-président et directeur général, particuliers.


C’est Stéphane Achard qui prend en charge le secteur Entreprise et en devient le premier vice-président et directeur général, alors que Sylvie Paquette est nommée première vice-présidente et directrice générale, assurances générales.


Raymond Laurin est nommé premier vice-président, finances, trésorerie et chef de la direction financière du Mouvement. Louis-Daniel Gauvin prend la tête de la Gestion des risques, dont il devient le premier vice-président. Jacques Dignard est nommé premier vice-président, capital humain et culture, alors que Robert Ouellette devient premier vice-président, technologie et opérations.


Daniel Dupuis devient, quant à lui, premier vice-président, soutien au réseau des caisses. Il était auparavant vice-président principal, risques de crédit, à la Fédération des caisses Desjardins du Québec.


L'actuel président et chef de l'exploitation de la Fédération des caisses Desjardins du Québec, Bertrand Laferrière, prend sa retraite, tout en restant actif au sein de Desjardins à titre de conseiller spécial auprès de Monique F. Leroux. C’est Bruno Morin qui prendra la charge de ses responsabilités.

À suivre dans cette section


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

18/01/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres boursiers qui ont le plus marqué la semaine? Du nombre: du pétrole, du yoga et du... cannabis.

Une perspective à long terme remet les pendules à l'heure

18/01/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Malgré nos impressions, la volatilité en 2018 était un peu sous la moyenne des 20 dernières années.

Les tarifs: bref historique et perspective actuelle

BLOGUE INVITÉ. La guerre des tarifs entre la Chine et les États-Unis fait bien peur, mais ce n'est rien de nouveau!