Dernier départ de Montréal pour l'A380 d'Air France

Publié le 26/10/2012 à 11:35, mis à jour le 26/10/2012 à 16:42

Dernier départ de Montréal pour l'A380 d'Air France

Publié le 26/10/2012 à 11:35, mis à jour le 26/10/2012 à 16:42

Par Martin Jolicoeur

Air France met fin aux liaisons Montréal-Paris en A380. Photo: Bloomberg

Le passage à Montréal du géant des airs, l’Airbus A380 d’Air France, aura été de courte durée.


Inaugurée en avril 2011, la liaison Montréal-Paris effectuée depuis à l’aide du A380, prend fin samedi, le 27 octobre.


L'appareil atterrit une dernière fois à l’aéroport Montréal-Trudeau (vol AF 344) à 15 heures et repart pour Paris le même jour (vol AF 347) à 19 heures.


En juin dernier, Air France KLM avait expliqué agir ainsi en raison d’une trop faible demande, en particulier pour sa lucrative classe affaires. L’A380 de 516 sièges comprend 9 sièges de classe Première, 80 de classe Affaires et 38 de la classe Premium économique.


Ces sièges de classes supérieures trouveront davantage preneurs dans les villes de New York, Washington, Johannesbourg, Los Angeles, Tokyo et Singapour, où Air France a décidé de maintenir le service.


À compter du 28 octobre, Air France remplacera son A380 (516 sièges), par un Boeing 777 (383 sièges). Ce dernier prendra le relais jusqu’au 2 décembre, après quoi il sera remplacé par un Boeing 747 (432 sièges) jusqu’en avril.


Le Boeing 777 compte 383 sièges, dont 66 de classes supérieures. Le Boeing 747 compte lui 432 sièges, dont seulement 36 de classes supérieures.


Enfin, Air France continuera d’opérer à Montréal son A340 de 275 sièges. Ce dernier compte 51 sièges de classe supérieure.


 


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Ferroviaire: Bombardier sur la défensive

14/02/2019 | Martin Jolicoeur

Malgré tout, Bombardier Transport n'a pas de problèmes systémiques, se défend la direction.

Global 7500: Bombardier s'entend avec Triumph

Pour un montant symbolique, l’avionneur mettra la main sur la chaîne de production de l’entreprise américaine.

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.