Ce qui empêche les compagnies aériennes de dormir

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Décembre 2014

Ce qui empêche les compagnies aériennes de dormir

Offert par Les Affaires


Édition du 20 Décembre 2014

Par Martin Jolicoeur

[Photo : Shutterstock]

Profitant de la chute du prix du carburant, l’industrie du transport aérien entame la prochaine année avec un rare optimisme. La semaine dernière, l’Association internationale du transport aérien (IATA) a haussé de 10 % ses prévisions de bénéfice pour 2014, à 19,9 milliards de dollars américains, et de 25 % de plus pour l’année prochaine, à 25,5 G$ US.


N’empêche, au sortir d’une année pour le moins atypique à plusieurs points de vue, les sociétés aériennes ont de bonnes raisons de perdre le sommeil.



En voici cinq:


Enjeu 1 - Un avion de passagers pris pour cible


Enjeu 2 - Un Boeing disparaît sans laisser de traces 


Enjeu 3 - L’Ebola et d’autres maladies infectieuses


Enjeu 4 - Attention : passagers turbulents à bord 


Enjeu 5 - L’aviation perçue comme une vache à lait




image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Où investir en 2019: des occasions en aéronautique?

Édition du 12 Janvier 2019 | Martin Jolicoeur

À quoi ressemblera le secteur de l'aéronautique en 2019? Nous faisons le point sur trois titres québécois du secteur.

Le ménage n'est pas terminé dans les dépenses de Bombardier

Mis à jour le 13/11/2018 | AFP et La Presse Canadienne

Bombardier continuera de produire les CRJ, mais devra encore réduire la taille de l'entreprise.

À la une

Bulletin JLR-Les Affaires: revirement de tendance en décembre

14:40 | Les Affaires - JLR

Les données de ce mois sont contraires à la tendance haussière de 2018, et indiquent une baisse par rapport à 2017.

Aki Sushi s'offre l'exclusivité avec Metro

15:02 | Marie Lyan

PME DE LA SEMAINE. Elle a enregistré une croissance de 20% pour un chiffre d’affaires de 32 millions de dollars en 2018.

ABI: les deux parties doivent faire des concessions dit le ministre Boulet

Le syndicat a indiqué, jeudi, que les discussions étaient toujours au point mort.