Bombardier profitera de l'agrandissement de l'aéroport London City

Publié le 24/12/2012 à 07:11

Bombardier profitera de l'agrandissement de l'aéroport London City

Publié le 24/12/2012 à 07:11

Par La Presse Canadienne

L'agrandissement prévu de l'aéroport London City devrait permettre à Bombardier d'assurer des liaisons européennes lucratives et d'offrir des vols sans escales à sa clientèle d'affaires vers l'Amérique du Nord.


Le petit aéroport situé dans l'est de Londres s'apprête à déposer une demande, l'an prochain, afin d'obtenir la permission d'agrandir ses installations, sans toutefois modifier la longueur de ses pistes d'atterrissage.


La longueur réduite des pistes de London City exige des appareils des décollages et des atterrissages à forte pente. Cela limite donc la grosseur des avions qui peuvent utiliser ses installations.


Bombardier affirme que ses appareils plus imposants _ les CS100 CSeries, qui comptent entre 110 à 125 places _ sont parfaits pour ces installations et qu'ils respectent les normes en vigueur en ce qui a trait au bruit.


"Lorsque nos CS100 pourront avoir accès à London City, ils deviendront les appareils qui offriront le meilleur couplage entre la capacité d'accueil de passagers et le rayon d'action à cet aéroport", a affirmé Philippe Poutissou, vice-président du marketing chez Bombardier avions commerciaux.


L'aéroport de London City est le plus rapproché du centre-ville de la capitale britannique. Ses installations ont été agrandies depuis son ouverture, il y a 25 ans.


Sur le même sujet

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Stephen Harper annonce des baisses d'imp√īt tous azimuts pour les familles

Le gouvernement fédéral a annoncé jeudi une flopée d'allégements fiscaux pour les familles.

Détention d'actions: PKP et Legault croisent le fer sur Twitter

16:40 | Les Affaires

Une petite passe d'armes s'est produite en cours de journée, jeudi, sur Twitter, entre le député de ...

Bourse: New York bondit, l'or pèse sur Toronto

16:58 | AFP

Toronto et New York n’étaient pas coordonnées aujourd’hui. Alors que la première ...