Bombardier profitera de l'agrandissement de l'aéroport London City

Publié le 24/12/2012 à 07:11

Bombardier profitera de l'agrandissement de l'aéroport London City

Publié le 24/12/2012 à 07:11

Par La Presse Canadienne

L'agrandissement prévu de l'aéroport London City devrait permettre à Bombardier d'assurer des liaisons européennes lucratives et d'offrir des vols sans escales à sa clientèle d'affaires vers l'Amérique du Nord.


Le petit aéroport situé dans l'est de Londres s'apprête à déposer une demande, l'an prochain, afin d'obtenir la permission d'agrandir ses installations, sans toutefois modifier la longueur de ses pistes d'atterrissage.


La longueur réduite des pistes de London City exige des appareils des décollages et des atterrissages à forte pente. Cela limite donc la grosseur des avions qui peuvent utiliser ses installations.


Bombardier affirme que ses appareils plus imposants _ les CS100 CSeries, qui comptent entre 110 à 125 places _ sont parfaits pour ces installations et qu'ils respectent les normes en vigueur en ce qui a trait au bruit.


"Lorsque nos CS100 pourront avoir accès à London City, ils deviendront les appareils qui offriront le meilleur couplage entre la capacité d'accueil de passagers et le rayon d'action à cet aéroport", a affirmé Philippe Poutissou, vice-président du marketing chez Bombardier avions commerciaux.


L'aéroport de London City est le plus rapproché du centre-ville de la capitale britannique. Ses installations ont été agrandies depuis son ouverture, il y a 25 ans.


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Ces québécoises se relèveront-elles?

Édition du 25 Octobre 2014 | Fran√ßois Pouliot

On l'avait oubli√©, mais la voil√† qui revient : la crainte. Les march√©s boursiers h√©sitent au moment o√Ļ les ...

Bombardier lance le Challenger 650 pour garder la lancée du 605

20/10/2014

Afin de garder sa position de tête dans les jets d'affaires de moyenne catégorie, Bombardier lance un 605 amélioré.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.