A380: ADM ne prévoit aucun recours contre Air France

Publié le 02/11/2012 à 10:40, mis à jour le 02/11/2012 à 11:27

A380: ADM ne prévoit aucun recours contre Air France

Publié le 02/11/2012 à 10:40, mis à jour le 02/11/2012 à 11:27

Par Martin Jolicoeur


«L’aventure a été extraordinaire. Ça a été un honneur de pouvoir accueillir cet appareil chez nous, affirme Christiane Beaulieu, vice-présidente aux Affaires corporatives d’ADM. Mais maintenant qu’Air France a décidé de le retirer, nous pourrons quand même continué d’utiliser ces équipements.»


De fait, le poste le poste de stationnement avec deux passerelles a été a été conçu pour accueillir également des nouveaux appareils, tel que B777-300 de Boeing et le A340-600 d’Airbus.


Ainsi, même si Air France dispose d’une priorité d’accès à la porte 55, d’autres transporteurs utilisant des appareils de grande capacité comme les B747 de Corsair, British Airways et Qatar Airways peuvent l’utiliser pour l’embarquement et le débarquement.


«Comme ces passerelles sont flexibles, elles peuvent être déplacées et utilisées à tous les vols d’Air France, peu importe l’appareil», insiste le transporteur français.


Moins de classes supérieures


Plus tôt cet été, Air France KLM a justifié sa décision de retirer son avion vedette de Montréal en raison d'une trop faible demande, en particulier pour ses lucratifs sièges de classe supérieure. L'A380 de 516 sièges comprend 9 sièges de classe Première, 80 de classe Affaires et 38 de la classe Premium économique.


Ces sièges de classes supérieures trouveront davantage preneurs dans les villes de New York, Washington, Johannesbourg, Los Angeles, Tokyo et Singapour, où Air France a décidé de maintenir le service.



image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Ferroviaire: Bombardier sur la défensive

14/02/2019 | Martin Jolicoeur

Malgré tout, Bombardier Transport n'a pas de problèmes systémiques, se défend la direction.

Global 7500: Bombardier s'entend avec Triumph

Pour un montant symbolique, l’avionneur mettra la main sur la chaîne de production de l’entreprise américaine.

À la une

Bernie Sanders: l'allocateur de capital?

BLOGUE INVITÉ. Regard sur la politisation des rachats d'actions.

Vidéo: comment prévoir l'arrivée d'une récession aux États-Unis

GESTIONNAIRES EN ACTION. Luc Girard présente 4 éléments qui pourraient contribuer à provoquer une récession aux É-U.

Air Canada bat les attentes, mais prévoit des coûts plus élevés

Air Canada tire plus de revenus de ses passagers en même temps que ses coûts augmentent.