1 PME canadienne sur 2 n'a pas de site Web

Publié le 02/10/2008 à 00:00

1 PME canadienne sur 2 n'a pas de site Web

Publié le 02/10/2008 à 00:00

Par Olivier Schmouker
La moitié (48%) des petites et moyennes entreprises (PME) n’ont pas de site Web. Et seulement 43% utilisent Internet pour se renseigner sur une société avec laquelle elles souhaitent travailler.



Pourquoi 1 PME sur 2 n’a pas son propre site Web? La première raison mentionnée est le manque de temps (pour 25% d’entre elles), puis la difficulté d’en créer un soi-même (20%), enfin les frais de maintenance (17%).



«Pourtant, il est aujourd’hui tout aussi important d'avoir une vitrine professionnelle sur le Web qu'un numéro de téléphone, dit Evan Carmichael, consultant en technologie Internet pour PME. Le Web permet aux petites entreprises de concurrencer plus facilement les grandes marques.»



Quant aux PME qui sont déjà dotées d’un site Web, elles rencontrent souvent les mêmes difficultés pour en tirer tout son potentiel. Ainsi, 40% d’entre elles reconnaissent qu’elles n’ont ni le temps ni les connaissances nécessaires pour le mettre à jour régulièrement.



Cela étant, les PME canadiennes reconnaissent une grande utilité au Web : 

> C’est une preuve de professionnalisme (91%); 

> C’est un bon moyen pour attirer (82%) et retenir (50%) un client; 

> C’est un bon moyen d’accroître sa compétitivité (66%).



image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.