Renouez avec le frisbee

Publié le 05/06/2012 à 13:58, mis à jour le 06/06/2012 à 09:15

Renouez avec le frisbee

Publié le 05/06/2012 à 13:58, mis à jour le 06/06/2012 à 09:15

Par Claudine Hébert

Photo: Sébastien Crête, AUM

Au chapitre des sports d’équipe faciles à organiser et très économiques en matière d’équipement, l’ultimate est difficile à battre.


« Tout ce qu’il vaut faut, c’est une gang de chums, un frisbee, quatre cônes oranges (ou n’importe quel autre objet sous la main) pour délimiter une zone de jeu et votre esprit sportif à son meilleur. Et voilà, la partie d’ultimate peut commencer », indique Marie-Hélène Audet, directrice générale de la Fédération québécoise d’ultimate.


Depuis le début des années 2000, la fièvre de ce sport gagne les quatre coins de la province. « La fédération compte aujourd’hui plus de 5500 joueurs adultes à travers le Québec. Et ce nombre augmente de 15 % chaque année », souligne Mme Audet. Des ligues pour adultes – pour la plupart mixtes – des tournois et des championnats voient le jour dans plusieurs municipalités et quartiers. Montréal, Québec et Sherbrooke figurent parmi les villes où le sport dispose de solides bases.


Dire que tout a commencé dans la cour de l’Université Yale, au Connecticut, au début des années 1940. Pour se désennuyer, de jeunes étudiants se lançaient des moules à tarte de la Frisbie Pie Company. Commercialisé sous sa forme plastique par une entreprise californienne à partir de 1948, l’ancien moule est devenu officiellement le frisbee. Très populaire sur les plages et dans les parcs, le disque a inspiré, 20 ans plus tard, le jeu d’équipe ultimate. Notez que nos cousins français l’appellent « l’ultime-passe ».


Outre le peu d’équipement qu’il nécessite, ce sport sans arbitre se démarque par la simplicité de ses règles. À mi-chemin entre le football et le basketball, l’ultimate favorise le jeu de passe et consiste à marquer dans la zone adverse. Un joueur marque lorsqu’il attrape le frisbee dans la zone des buts. Remarquez qu’il est interdit de se déplacer avec le frisbee en main. Dès qu’un joueur le possède, il dispose de dix secondes pour effectuer une passe à l’un de ses coéquipiers.


Officiellement, l’ultimate se joue à sept contre sept. Mais chacun peut adapter la formule à sa façon. Autrement dit, si vous cherchez à faire une activité pas trop compliquée lors de votre prochain BBQ entre amis, sortez le frisbee.


Pour infos : www.fqu.ca


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

À la une

Ottawa évalue toujours comment aider les secteurs de l'aluminium et de l'acier

17:36 | Julien Arsenault, PC

Alors que les joueurs des industries de l'aluminium et de l'acier sont frappés par des droits tarifaires aux ...

Le fraudeur québécois qui désobéit au gendarme américain

BLOGUE. L’accusé n’avait plus le droit de toucher à son argent. Mais la tentation a été plus forte…

Tim Hortons modernisera son système de distribution et ouvrira des entrepôts

La chaîne de cafés Tim Hortons allongera 100 millions $ pour moderniser son système de distribution ...