Des projets grandeur nature

Publié le 02/10/2010 à 00:00, mis à jour le 04/10/2010 à 15:28

Des projets grandeur nature

Publié le 02/10/2010 à 00:00, mis à jour le 04/10/2010 à 15:28

Par Pierre Théroux

" Nous sommes une région de ressources. Les GM et IBM de ce monde ne viendront pas s'installer ici. Et là, ça bouge, il y a beaucoup d'activité et de potentiel pour les années à venir ", dit Denis Clements, directeur de Développement économique Sept-Îles.


Régions plus grandes que nature, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec carburent aux immenses chantiers liés à ses ressources.


À commencer par le boom minier, dont les projets d'exploration et d'exploitation de gisements de fer, de titane, de cuivre ou de nickel, entre autres, rappellent la frénésie des années 1970.


La région est aussi au coeur de la croissance de la production d'électricité avec l'amorce du vaste complexe hydroélectrique de 1 550 MW sur la rivière Romaine. La réalisation de ce chantier, qui entraînera des investissements de 6,5 milliards de dollars (G$), s'étalera de 2009 à 2020.


Le projet de modernisation de l'aluminerie Alcoa à Baie-Comeau, où 1,2 G$ doivent être investis pour assurer la pérennité du plus grand employeur de la région de Manicouagan, de même que la troisième phase d'expansion prévue de l'Aluminerie Alouette à Sept-Îles, évaluée à 1,5 G$, sont aussi au programme.


" Il y a des retombées majeures pour les entreprises d'ici appelées à devenir des fournisseurs de produits et services des différents chantiers ", dit Guy Simard, du CLD de Manicouagan.


Ces nombreux projets compensent en partie la crise forestière des dernières années qui a amené des fermetures, permanentes ou temporaires, d'usines.


La grande séduction


La multiplication de ces chantiers pose un défi : trouver la main-d'oeuvre pour satisfaire les employeurs. Voilà pourquoi plusieurs employeurs et organismes de la région seront présents en grand nombre lors de la Foire nationale de l'emploi qui se tiendra à Montréal à la mi-octobre.


" Nous travaillons à prévenir l'exode des jeunes et à favoriser le retour de ceux qui ont déjà quitté, ainsi qu'à attirer ici d'autres régions ", déclare Micheline Huard, coordonnatrice à la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Côte-Nord.

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Le sociofinancement part à la conquête des régions

04/10/2017 | Matthieu Charest

En quête de rayonnement, la plateforme de financement participatif Ulule s’apprête à traverser le Québec.

Vendeur patient et acheteur combatif

Mis à jour le 14/02/2011

Dès son arrivée dans l'entreprise familiale, Groupe Autocar Jeannois, au début des années ...

OPINION Nouvelle patronne, nouveau produit
Mis à jour le 14/02/2011
Un parcours tracé depuis le jeune âge
Mis à jour le 14/02/2011
La roue tourne chez Dumoulin Bicyclettes
Mis à jour le 14/02/2011

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?

Que nous réservent les 10 prochaines années en Bourse?

BLOGUE INVITÉ. Nous sommes d’avis que les marchés boursiers offriront des rendements intéressants, mais plus modestes.

Combien êtes-vous prêt à payer une tomate qui ne goûte pas l'eau?

BLOGUE. Voici une 3e tentative québécoise de bâtir un réseau de distribution pour petits agriculteurs locaux: Arrivage.