Sur la route des paysans

Publié le 08/10/2011 à 00:00, mis à jour le 07/10/2011 à 09:13

Sur la route des paysans

Publié le 08/10/2011 à 00:00, mis à jour le 07/10/2011 à 09:13

Par Pierre Théroux

Dix bleuetières, neuf vignobles, quatre cidreries, dont le réputé producteur de cidre de glace La Face Cachée de la Pomme, trois fromageries, deux éleveurs d'alpagas et un producteur de lavande : on trouve de tout en sillonnant les quelque 200 km du Circuit du Paysan, à la découverte des produits et cultures des terres fertiles du sud-ouest de la Montérégie.


Le Circuit du Paysan, un des premiers parcours agrotouristiques à voir le jour au Québec à la fin des années 1990, gagne en popularité. L'an dernier, quelque 62 000 personnes l'ont parcouru comparativement à 1 600 à sa première année.


"Il y a de plus en plus de visiteurs, mais aussi de producteurs qui voient les avantages et veulent se joindre au réseau", note Jacques Bouvier, instigateur du projet et agent de développement au CLD des Jardins-de-Napierville. Un organisme particulièrement bien nommé dans cette région de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, dont plus de 90 % du territoire est à vocation agricole et principalement maraîchère.


Maillage entre producteurs


"On a décidé de profiter de cette magnifique journée pour faire le Circuit. On est en mode découverte, et on en profite pour acheter des produits un peu partout", soulignent les soeurs Céline et Caroline Desautels, résidentes de Verdun et rencontrées à la fin d'août au Lavandou, à Franklin, où elles venaient d'acheter savon et huile essentielle de lavande.


"C'est par le Circuit que les gens viennent et reviennent. On ne fait pas de publicité, on profite du bouche à oreille", dit le propriétaire André Librex qui écoule sur place la quasi-totalité de ses produits, qui comprennent aussi du sirop d'érable, du miel, du chocolat et des gelées de fruits à base de lavande.


Originaire du Languedoc-Roussillon, une région du sud de la France, André Librex est arrivé il y a plus de 20 ans au Québec où il s'est mis à faire pousser cette plante du bassin méditerranéen.


Aujourd'hui, après les premières années d'essais et erreurs dans un climat moins propice, l'entreprise artisanale produit une variété de lavande typiquement québécoise.


Et il n'y a pas que les visiteurs qui profitent de cette petite fleur mauve très odorante. La Fromagerie Ruban bleu, autre membre du Circuit du Paysan, a cogné à la porte du Lavandou pour ajouter un fromage poivre-lavande à sa gamme de cheddar de chèvre La Vailloche.


"Il faut profiter de la présence d'autres producteurs de la région pour faire des échanges, créer des produits", souhaite Caroline Tardif, qui exploite avec son conjoint Jean-François Hébert cette fromagerie de Mercier et un troupeau d'une soixantaine de chèvres laitières.


"Plusieurs de nos nouveaux clients viennent du Circuit du Paysan." - Caroline Tardif, de la Fromagerie Le Ruban Bleu

À suivre dans cette section

Trois jeunes ingénieurs aux commandes
Mis à jour le 04/07/2013

image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...